lundi 17 mai 2021
Accueil | Sports | Dernier tour des éliminatoires de la CAN U20 : Les Aiglons affronteront les Etalons juniors

Dernier tour des éliminatoires de la CAN U20 : Les Aiglons affronteront les Etalons juniors

Les Aiglons du Mali ont définitivement certifié leur qualification pour le dernier  tour des  éliminatoires du 20e championnat d’Afrique des nations, Zambie 2017. Pour rappel, ils ont à la faveur du match  retour de la deuxième phase de  ses éliminatoires, laminé les juniors Mourabitouns par un score sans appel de 4-1.

Les Aiglons du Mali et leur coach Baye Bâh devaient  cependant confirmer leur ascendance sur l’équipe mauritanienne afin de jouer le dernier tour des éliminatoires de la CAN U20, Zambie 2017. Puisqu’à l’aller, le capitaine  Abdul Karim Danté  et ses coéquipiers  avaient accompli l’essentiel en allant réussir le carton plein à Nouakchott. Sachant bien que  les juniors Mourabitouns n’eurent faire autrement que de s’incliner lamentablement  par un score de 0-3 au détriment des Aigles du Mali.  Pourtant, c’est cette formation de la Mauritanie qui a écarté de la compétition, les Fennecs  juniors d’Algérie.

Pour la circonstance, les Aiglons  étaient les hôtes de leurs adversaires Mourabitouns  le dimanche 12 juin 2012 au Stade Modibo Kéita pour la manche retour. D’autant plus que les visiteurs avaient un coup à prendre même si  les interrogations pleuvaient de tout travers, notamment avec quel moyen ! Au sortir des empoignades, la formation mauritanienne sera balayée une fois de plus  d’un revers de main. Car,  Abdul Karim Danté et son équipe les corrigeront tout simplement par un score de 4-1.

Pourtant,  Maliens et Mauritaniens amorcèrent timidement la partie. Il a fallut donc attendre la première  moitié du premier quart d’heure du match  pour les Aiglons annoncent les couleurs quand Amadou Haidara entreprit un drible éliminatoire qui sera vite stoppé par  les arrières gardes des Mourabitouns. Aussitôt, les Aiglons appuient sur l’accélérateur sur le coté gauche. Sékou Koita, le métronome de l’USC Kita prend à vitesse son vis-à-vis qui n’est autre que Niass Babé le défenseur axial après réception du  cuir à quelques mètres de l’entrée de la surface des buts mauritaniens. Lequel qui  n’aura d’ailleurs  point hésité de le  fauché dans ses 18 mètres à la 8e minute. Un penalty qui sera somptueusement transformé par Boubacar Traoré, 1-0 pour les Aiglons.

Dès lors les Verts mauritaniens mènent une bataille sans merci pour la possession du cuir surtout dans le milieu. Ce  qui aura donné un peu du fil à retordre aux Maliens contraints pour la circulation du cuir. Il fallait donc patienter jusqu’à la 16e minute pour voir Koita passé à côté du montant gauche du portier mauritanien M’Bareck Oumar. Une minute plus tard, ce fut autour de Sidiki Maïga de butter sur Oumar.

Les Maliens multiplient donc des incursions offensives dans le bastion défensif mauritanien. Ce qui les obligea à reculer jusque dans leurs 18 mètres. 25e minute, Sidiki Maïga double la mise des suites d’une erreur défensive. Niass Babé apprécia mal son cuir qui fit un petit rebond sous ses souliers. Sidiki Maïga posté à l’affût n’eut aucune peine pour tacler le cuir dans les buts mauritaniens, 2-0 pour les Aiglons.

Ils pouvaient faire l’addition à 3 si Sékou Koita n’avait pas heurté la barre transversale à la lucarne même. Autant, les Mourabitouns pouvaient eux aussi réduire la marque lors les quelques 10 mille supporters assistèrent Tanjy Kemeye frôlé la transversale de Samuel Diarra, le portier malien.

Pour les 45 dernières minutes,  ce sont les Mauritaniens qui viendront avec un sang neuf. Tanjy Hemeye le dossard 11 mauritanien, réduira le score à la 48e minute. Cela, après qu’il n’arrivât lui seul  à s’infiltrer dans les 18 mètres maliens. Il pivota sur lui-même avant de réussir son tir qui trompera totalement Samuel Diarra, 2-1 pour les Aiglons. Ce faisant, l’équipe mauritanienne opte pour un jeu offensif. La mobilité autant de mouvements furent de taille. Ils inquiéteront parfois la défense malienne sans faire mouche.

Les Maliens qui restaient sous la pression adverse depuis la 48e minute, sonneront eux  aussi la révolté à la 68e minute quand le tir canon de Sékou Koita fut poussé de justesse par M’Bareck Oumar. Mais, le danger était encore imminent. Car, à la 70e minute, Sidiki Maïga réalise le triplé malien et non moins son propre doublé quand-il coupa de la tête, un centre d’un ses coéquipiers dans les 18 mètres mauritaniens, 3-1 pour les Aiglons.

En dépit de cet avantage, les Aiglons étaient encore insatiables quant aux buts. Le golden-boys du jour, notamment la Star de l’AS Real de Bamako, Sidiki Maïga, fera tomber le verdict dans le temps additionnel. Car, il réussira son triplé et non  moins quadruplé des Aiglons des suites d’une balle bien enveloppée pour défier encore M’Bareck Oumar. Score final 4-1 pour les Aiglons maliens. Lesquels qui attestent définitivement leur qualification pour la phase ultime des éliminatoires de la CAN U20, Zambie 2017.

Pour ce faire, ils affronteront en aller et retour au mois juillet prochain, les Etalons juniors du Faso pour la qualification à la phase finale. A titre de rappel, les juniors Burkinabè sont tombeurs des Diables rouges juniors du Congo. En effet, sur l’ensemble de leurs deux matches, les Etalons juniors et les Diables rouges ont fait deux matches nuls. A l’aller au Burkina, ils se sont quittés sur le score d’un but partout avant qu’autour au Congo qu’ils ne concèdent un nul de 2-2. Et, les Etalons juniors se qualifient pour avoir marqué plus de buts à l’extérieur que le Congo. Et, ils doivent cependant jouer contre les Aiglons maliens afin de sa qualifier pour le rendez-vous de Zambie.

Soumana Touré Miguel   LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

BASKET/ Coupe de la ligue de Bamako catégorie junior: Djoliba AC filles et l’AS Mandé garçons, les meilleures

Cette compétition malgré son début récent, promet être un bonne piste de relève pour les …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils