vendredi 3 décembre 2021
Accueil | Société | Transition au Mali: Qu’adviendra-t-il de l’ancien N° 10 du M5-RFP Issa Kao Djim ?     

Transition au Mali: Qu’adviendra-t-il de l’ancien N° 10 du M5-RFP Issa Kao Djim ?     

Issa Kao Djim  n’est plus conseiller au Conseil National de Transition (CNT). Son décret de nomination a été abrogé par le président de la transition, le colonel Assimi Goïta. Il semble avoir raté le virage qui devrait le mener à son éclat.   

 

De  héros à zéro ! Issa Kao Djim a perdu sa place au CNT. Il ne fait plus partie de la gestion de la transition. Pourtant, c’est lui qui avait demandé le départ du régime d’Ibrahim Boubacar Keïta devant l’opinion nationale et internationale. Il a même été emprisonné au camp1 de la gendarmerie de Bamako. C’est l’un des acteurs majeurs qui a fait tomber IBK et ses acolytes. L’emblématique ancien N°10 du Mouvement du 05 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) est-il sorti par la petite porte alors qu’il a toujours demandé un nouveau Mali ? Connaissant Kaou Djim, rien n’est sûr. Il peut avoir d’autres cartes à jouer, car il nous a tout le temps chanté qu’il est au secret du pouvoir.

 

Pour le reste, Issa Kao Djim a toujours contesté Dr Choguel Kokalla Maïga, actuel locataire de la Cité Administrative. Pour lui, ce dernier fait partie des leaders qui ont mis le Mali dans cet état. Aussi, il a continuellement dénoncé la gestion des politiques de 1991 à nos jours. Pourtant, il louangeait l’actuel président de la transition, le colonel Assimi Goïta, au point qu’on l’a qualifié « le griot d’Assimi ». Suite à son intervention sur la décision du gouvernement de la transition qui a déclaré le représentant spécial de la CEDEAO persona non grata au Mali, Issa Kao Djim a été interpellé sur l’ordre du procureur près de la commune IV, Idrissa Touré. Il a passé deux nuits longues au camp1 pour ensuite être mis sous mandat de dépôt et transféré à la Maison Centrale de Bamako bien que M. N’Djim soit un conseiller du CNT. Son jugement est prévu pour le 12 décembre 2021. Après que le CNT a plaidé en sa faveur afin qu’il puisse être libéré, c’est le mardi dernier, qu’Issa Kao N’Djim est sorti de prison, attendant le délibéré de son jugement prévu pour le 3 décembre.

La grande surprise est que quelques heures avant sa libération, le président de la transition a abrogé son décret de nomination au CNT. Dorénavant, M. Kaou Djim ne fait plus partie du CNT. Un grand défenseur de la transition a été lâché par les autorités transitoires. Pourtant, pendant cette transition, Issa Kao Djim a créé son parti pour défendre et soutenir la transition. Son parti est : «  Appel Citoyen pour la Réussite de la Transition (ACRT).

L’ancien N° 10 du M5-RFP est sorti par la petite porte de la transition. Est-ce qu’il changera le nom de son parti ? Continuera-t-il à soutenir et louanger le président de la transition ? Issa rejoindra-t-il le cadre d’échange des partis politiques qui exige la tenue des élections en respectant le délai de la transition ?  Le temps nous dira plus.

Sanogo  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Vente de fausses attestations de licence à USJPB: Deux membres du réseau aux arrêts 

    Dans l’affaire de la vente de fausses attestations de licence, deux membres du …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils