lundi 6 décembre 2021
Accueil | Société | Situation « très préoccupante » des droits de l’homme au Mali : Au moins 527 civils ont été “tués, blessés ou enlevés/disparus’’ entre avril et juin, selon un rapport de l’ONU  

Situation « très préoccupante » des droits de l’homme au Mali : Au moins 527 civils ont été “tués, blessés ou enlevés/disparus’’ entre avril et juin, selon un rapport de l’ONU  

 

 

La situation des droits de l’homme au Mali est « très préoccupante », a jugé le week-end dernier le sous-secrétaire général des Nations-Unies pour les droits de l’homme, Ilze Brands Kehris, dans un entretien accordé à un média français. Cette annonce a été faite après un voyage de six jours au Mali.  

Il ressort de cette visite un sentiment « positif » qu’il y a une « ouverture pour le dialogue » de la part des autorités sur l’épineuse question du respect des droits de l’homme et la lutte contre les violations, dit-elle, signalant dans le même temps une « urgence » à agir contre l’impunité.

Car les violations des droits de l’homme sont de plus en plus nombreuses. Entre avril et juin, au moins 527 civils ont été « tués, blessés ou enlevés/disparus », selon le dernier rapport en date de l’ONU à ce sujet.

Le terrorisme, mais pas que ça!  

Pris dans un conflit protéiforme depuis 2012 et l’apparition de groupes indépendantistes dans le nord du pays, le Mali est le théâtre quasiment chaque jour d’un affrontement, d’une attaque ou de l’explosion d’une mine. Les soldats maliens, appuyés par des forces armées étrangères, combattent des groupes djihadistes – affiliés à Al-Qaïda et l’État islamique – dont les capacités d’action ne cessent de s’étendre. Bandits, milices autoproclamées d’autodéfense et autres groupes armés opèrent également. Selon Mme Brands Kehris, il faut accroître la lutte contre l’impunité, contre des violations de droits de l’homme commises « dans le domaine du terrorisme », mais aussi « regarder des choses peut-être un peu plus sensibles comme la lutte contre les violations des droits de l’homme à l’intérieur des forces armées du Mali ».

KK  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Vente de fausses attestations de licence à USJPB: Deux membres du réseau aux arrêts 

    Dans l’affaire de la vente de fausses attestations de licence, deux membres du …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils