lundi 23 septembre 2019
Accueil | Société | Révélations fracassantes de Mme Ilam Niang, ex Directrice Régionale des  Domaines de Koulikoro sur son arrestation : «Il ne s’agissait pas d’un problème foncier, mais plutôt une guerre de poste qui a abouti à la nomination de Hawa Diallo comme Directrice Nationale des Domaines…»

Révélations fracassantes de Mme Ilam Niang, ex Directrice Régionale des  Domaines de Koulikoro sur son arrestation : «Il ne s’agissait pas d’un problème foncier, mais plutôt une guerre de poste qui a abouti à la nomination de Hawa Diallo comme Directrice Nationale des Domaines…»

Après sa libération sans jugement, le désormais ex Directrice régionale des domaines de Koulikoro a décidé de rompre le silence pour faire tomber les masques politico-judiciaire que certaines personnes mal intentionnées ont porté pour  la conduire en prison. Dans une interview, Mme Ilam Niang déclare qu’il ne s’agissait pas d’un problème foncier, mais plutôt  d’une guerre de poste qui  a abouti à la nomination de Mme Sy Hawa Diallo comme Directrice Nationale des Domaines et du cadastre…

Mme Ilam Niang a expliqué que l’histoire  s’est passée en 2014. L’affaire a fait l’objet de plusieurs interprétations par lesquelles on m’a tout dit. À ses dires, c’est le juge  Souley Kassé de Kati,  qui l’a appelé sans convocation  par téléphone  de lui rejoindre dans son bureau. ‘’Arrivée à Kati  avec mon chef de  bureau, le juge  après des vas et vient  a montré un ancien  dossier foncier (le Titre foncier des héritiers de feu Thierno Diarra) dont  l’affaire était classée parce que les victimes ont été mises dans leurs droits’’.  Selon elle, il consultait Harouna  Keita, le Procureur de Kati, au moment des faits.  Suivant des instructions,  il  m’a mis sous mandat de dépôt  car il lui était  promis président  de tribunal quelque part. « J’ai verbalement contesté la décision de m’envoyer en prison parce que selon le code des domaines  quand il y a une double immatriculation la deuxième  immatriculation doit être annulée ». Elle a déclaré que c’était un complot de l’ancien  Premier Ministre Moussa Mara; de Tiéma  Hubert Coulibaly, Ministre de l’Administration Territoriale;  de Mohamed Ali Bathily, Ministre de la Justice et de la Directrice Nationale des Domaines, Mme Sy Hawa Diallo.

Mme Ilam Niang a rappelé que tout est parti d’une histoire de terre à Dialakorobougou  qui était une zone de recasement destinée à l’ACI. Cette affaire existait  avant la transition de 2012. À l’époque,  Yacouba Diallo, était Ministre du Logement, des Affaires Foncières et de l’Urbanisme.   Amadou Diallo, un ancien Directeur  du Domaine est parti trompé le Ministre Yacouba pour dire qu’il avait 450 hectares à Dialakorobougou, qui était très loin de la réalité.

Après deux jours de mission à Dialakorobougou, le Représentant de l’ACI a fait savoir que sa structure ne peut pas travailler sur ce site. Avant la fin de la mission, l’ex Directrice avait relevé tous les titres fonciers avec les noms de leurs propriétaires. À la recherche des parcelles, le  Syndicat des Domaines a réussi à convaincre  le Directeur National, Abdoulaye  Imran de prendre cette zone de Dialakorobougou, vu le refus de l’ACI d’aller là-bas.

« Par la faute du Géomètre, on a sauté sur le Titre foncier de feu Thierno Diarra, lors du contrôle. C’était une erreur. C’est moi qui ai signé ce Titre foncier parce qu’on m’a expliqué que Thierno Diarra  est décédé en laissant derrière lui des enfants devant hériter cette terre », a-t-elle martelé.

Dans ses explications, les héritiers  pour la même cause ont déposé une plainte  contre la Direction régionale des domaines  de Koulikoro. Après, ses détracteurs  ont utilisé Na Diarra qui travaille au bureau du vérificateur pour porter  plainte contre moi au lieu de la Direction régionale des domaines de Koulikoro. À en croire Mme Ilam Niang, la famille héritière n’a pas apprécié la démarche de Nana Diarra, car la famille avait été  mise dans ses droits.

« J’ai passé deux mois en prison à Bollé  sans savoir  ce que j’ai fait. Ma famille, ma carrière  ont  été brisée pour rien. Un jour la Directrice de la prison m’a informé que le Procureur Daniel Tessougué  me libérera bientôt  parce que je ne suis coupable de rien. J’ai été libéré sans jugement. C’est pour dire qu’il ne s’agissait pas d’un problème foncier, mais plutôt  une guerre de poste qui  a abouti à la nomination de Hawa Diallo comme Directrice Nationale des Domaines et du cadastre… » .

Affaires à suivre dans notre prochaine édition.

Jean Pierre James LE NOUVEAU REVEIL 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Mouvements nocturnes à Bamako: Les soirées Balanin show énième fois interdites à Ouolofobougou

  Vu les tournures intempestives et violentes qu’épousent les soirées dites Balanin show organisées par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils