vendredi 13 décembre 2019
Accueil | Editorial | Le Franc CFA est mort. Vive l’Eco !

Le Franc CFA est mort. Vive l’Eco !

 

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, UEMOA,  étaient en conclave le vendredi 12 juillet 2019  à Abidjan en Côte d’Ivoire. Ce sommet, 21ièmedu genre, s’est tenu après deux grands rendez-vous majeurs pour l’avenir du continent, à savoir le sommet de la CEDEAO pour entériner la nouvelle monnaie commune de la zone, l’Eco et surtout le sommet de l’Union Africaine qui s’est tenue dans la capitale nigérienne pour ratifier la création de la zone de libre-échange continental. Les huit micros Etats de l’UEMOA vont-ils ramer à contrecourant de ce nouveau vent salutaire et sanitaire  pour leurs peuples ?  La question mérite d’être posée quand on sait que les deux têtes de proue de l’union que sont Alassane Ouattara et Macky Sall  ne sont pas favorables à la monnaie unique de la CEDEAO. Ils sont soutenus dans leur aventure suicidaire par la France, qui dans son hégémonie patrimoniale des pays qu’elle a colonisés, veut toujours continuer à avoir la mainmise sur leur économie.

L’Eco est une belle opportunité pour se débarrasser du Franc CFA qui est à la base de notre pauvreté et de notre sous-développement, en dépit de nos immenses richesses. Comment peut-on, au nom d’un intérêt égoïste, privilégié le CFA au détriment de la monnaie unique qui regroupe 15 Etats dont le Nigéria ? L’Eco permettra d’abord aux pays membres de se réapproprier leur souveraineté ensuite d’avoir la liberté de coopération et d’échange. Tous les grands économistes s’accordent à dire que la nouvelle monnaie unique qui va naître de la fusion de deux zones monétaires africaines, à savoir la ZMOA et l’UEMOA, permettra aux Etats membres  d’échapper à la tutelle française.

La Zone Monétaire Ouest Africaine, ZMOA, qui est l’initiatrice du projet et utilisatrice des monnaies nationales et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, UEMOA utilisatrice du CFA avaient prévu depuis 2009 de lancer une monnaie unique appelée Eco, en 2015. Mais, cette étape d’intégration a été reportée en 2020. Pourquoi trainer alors les pieds davantage ?

De l’avis de certains experts, la nouvelle monnaie aidera les pays de la ZMOA « Gambie, Ghana Guinée, Sierra Léone, Nigéria » et ceux de l’UEMOA, à savoir le Benin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, de donner à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, BCEAO, le même rôle régulateur que celui de la Banque Centrale Européenne, BCE, en Europe. Plutôt que de rester sous le parapluie du trésor français ainsi que celui des accords de coopération monétaire passés avec la France depuis 1945, il vaut mieux être soi-même.

Le CFA va mourir de sa belle mort parce qu’il est le fruit de l’exploitation de nos ressources. Il est le sang des innocents. Vive l’Eco !

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Tous Unis derrière l’Armée

Pour une des rares fois, le peuple malien dans sa diversité et à l’unisson soutien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils