jeudi 24 juin 2021
Accueil | Société | Paix sociale et vivre ensemble : la Coordination Kel-Ansar et Alliés annonce une rencontre inter et intracommunautaire à Goundam du 12 au 14 février prochain 

Paix sociale et vivre ensemble : la Coordination Kel-Ansar et Alliés annonce une rencontre inter et intracommunautaire à Goundam du 12 au 14 février prochain 

Placée sous le signe de la paix et la concorde, une concentration inter et intracommunautaire, organisée par  la Coordination Kel-Ansar et Alliés se tiendra les 12, 13 et 14 février à Goundam. Cette grande rencontre formulera des recommandations qui serviront de plan d’action. 

 

L’objectif de cette rencontre inter et intracommunautaire à Goundam du 12 au 14 février prochain est de créer un cadre de retrouvailles des communautés de la région de Tombouctou. Cela pour  permettre aux communautés de se parler afin de faire émerger les problèmes les plus prioritaires qui serviront à alimenter les futures actions collectives. Elle sera aussi une opportunité pour dégager les modalités de vivre ensemble dans la paix, la sécurité.

Plusieurs personnalités du pays et du terroir sont annoncées à cette rencontre. Parmi celles-ci, l’ambassadrice du Mali en Allemagne Oumou Sall Seck, l’honorable Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, Cheick Boukadry Traoré, Mohamed Ali Ag Ibrahim. D’anciens ministres sont également attendus à ce rendez-vous.

Pendant trois jours, les participants échangeront sur la paix sociale, le vivre ensemble, le développement des services sociaux de base, des opportunités économiques de la région dont le système faguibine ou le pastoralisme. La rencontre est initiée et organisée par la Coordination Kel-Ansar et Alliés qui est une jeune association créée par des ressortissants de Tombouctou.

Ce regroupement entend à travers cette rencontre apporter sa pierre à la construction d’un vivre ensemble inclusif. Il bénéficie du soutien des cadres, des politologues, experts humanitaires et d’autres évoluant dans le domaine du développement, de la paix, de l’éducation, de la sécurité, de la santé et du droit.

Selon les initiateurs, il est ouvert à toutes les communautés voisines désireuses d’apporter leur contribution à l’édification. Il se fixe comme objectifs, entre autres, de contribuer au renforcement d’une cohabitation pacifique inter et intracommunautaire au Mali en général et au sein des communautés Kel Ansar et Alliés en particulier, encourager une participation active et responsable des acteurs majeurs et des communautés au développement dans leur environnement et d’accompagner les populations dans les actions de paix de médiation et de développement durable.

 

Aïssétou Cissé

 

Malick Diancoumba

Voir aussi

Jeunesse et Emploi: Où en est le choix ?

La question du Job est devenue, depuis des années, un sujet palpable de la jeunesse. …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils