mercredi 28 septembre 2022
Accueil | Société | MISE EN ÉTAT DES RAILS: Les travaux entrepris  

MISE EN ÉTAT DES RAILS: Les travaux entrepris  

 

 

Le chemin de fer prendra bientôt ses habituelles activités de Kayes à Bamako. Pour cause, les travaux de mise en état des rails nommant les différents ponts ont débuté depuis quelques jours, selon plusieurs sources. Un ouf de soulagement pour la population de Kayes, Kati, Bamako. Une relance pour l’économie malienne.  

 

Vers la reprise définitive du chemin de fer ? Chose tant voulue ! Notamment, les kayesiens ont largement eu durant 6 ans, la nostalgie de la sonnerie de la locomotive. Dieu soit loué !

Le gouvernement à travers la société des patrimoines ferroviaires (SOPAFER), dans sa politique de reprise des activités ferroviaires a commencé les travaux de la voie nommant les différents ponts, depuis lundi 7 février 2022, selon plusieurs sources. Contrairement au régime déchu qui claquait des mots sans pouvoir les réaliser, les autorités actuelles auraient souhaité l’acte pour l’intérêt de la population surtout quand nous constatons ces démarches depuis la mise en place de ce gouvernement de transition.

C’est ainsi, à côté des autres travaux routiers entamés depuis quelques jours, la mise en état des rails vient également de débuter. Désormais, un sourire sur les lèvres de nos populations, car en réalité, la reprise du chemin de fer a des atouts majeurs.

Elle diminue le chômage des jeunes de Kayes et environs, Kita, Kati et Bamako. Beaucoup d’activités peuvent être exercées, singulièrement la vente, le déchargement, l’importation et l’exportation des matériels et d’autres petits enthousiasmes pour le gagne-pain.

En dehors des jeunes, les femmes peuvent également bénéficier davantage pour subvenir à leurs besoins quotidiens à travers ces activités menées. À cela s’ajoute la facilitation des voyages sur le tronçon Kayes-Bamako en passant par Kati.

Sinon, faut-il rappeler que tous les activités et voyages se faisaient dans les bus avec beaucoup de préoccupations au regard de l’état de nos routes qui se dégradent de plus en plus, l’insécurité et autres suite à l’arrêt inattendu du train.

Secundo, la reprise du chemin de faire donne une relance, sans doute, à l’économie malienne. Car, à chaque voyage du train, puisqu’il s’agit de ça, l’État malien gagne un pourcentage des recettes, les subventions, etc. Mais, le cas des cheminots reste une vraie problématique, puisqu’il a été, selon nos sources, un rappel aussi que les cheminots seront bientôt à 5 mois sans salaire (octobre, novembre, décembre 2021 et janvier 2022).

Au regard des efforts consentis par le gouvernement, il serait évident de voir la situation des cheminots et tout autre protocole dans cette démarche pour soulager les travailleurs, dégager la nostalgie de la population de Kayes, Kati, Bamako. Avant d’entendre le sifflement du train, nous disons merci aux autorités de la transition pour le démarrage des travaux.

Lassana SOW  LE COMBAT

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

RÉSEAUX SOCIAUX:  Les progrès technologiques ont rendu le monde malléable à volonté par des puissances occultes

  Notre dossier publié sur les réseaux sociaux, il y a deux semaines (Le matin …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils