lundi 28 novembre 2022
Accueil | Nos régions | JNIM CONTRE L’EIGS DANS LA COMMUNE DE TESSIT: Iyad Ag Ghali et sa troupe en position de force !  

JNIM CONTRE L’EIGS DANS LA COMMUNE DE TESSIT: Iyad Ag Ghali et sa troupe en position de force !  

 

Si depuis un certain temps, l’offensive et la victoire de nos Forces de défense et de sécurité n’ont cessé d’accroitre, les deux groupes terroristes les plus réputés au Sahel, l’EIGS et le JNIM, de leur côté, se heurtent pour conquérir la commune de Tessit.   

En fin janvier 2022, le JNIM abandonnait sa position aux dépens de nos forces de défense et de sécurité, nos FAMa et leurs nouveaux partenaires tandis que l’EIGS en profitait pour occuper certaines zones. La chronologie ou du moins le film de ce qui s’est passé au cours des dernières semaines se présente comme suit.

Selon les informations, le 1er février 2022, un grand nombre de combattants du JNIM venu du Centre et du BF sont arrivés à Bakal après un affrontement le 28 janvier 2022 contre l’EIGS à Adjarara au sud de Tin-akof au BF. Le 2 février 2022, ces combattants avancent vers l’Est, à Ersam où ils ont dit aux populations de déguerpir car ils les accusent d’être Pro-EIGS.

Le 3 février 2022, les combattants du JNIM occupent et contrôlent toute la vallée de Tandarewale jusqu’à Tinjirindjitane. Le 4 février 2022 au soir, un affrontement éclate entre une équipe du JNIM et l’EIGS à Fitili où l’EIGS s’est retiré plus à l’Est vers le fleuve. Le 5 février 2022, sur le front nord de Tessit, une autre équipe du JNIM attaque le village de Toubani où ils tuent 4 personnes de la communauté peule accusée de collusion avec l’EIGS, enlève le chef de fraction et emporte tout le bétail du village.

La même équipe se rend au village de Kala (Lellehoye-Gourma) où elle a brûlé des boutiques et donné un ultimatum de 24 heures aux populations de déguerpir. Le 5 février 2022 au soir, un affrontement entre les deux groupes éclate à l’ouest de Hourara et qui continuent le 6 février 2022 où le JNIM aurait pris des véhicules, motos, armes. Il a tué et blessé des combattants de l’EIGS. Les blessés ont été transportés à Hourara (considéré comme une base arrière du groupe).

Le même jour, des informations non confirmées parlent de la rentrée des combattants du JNIM à Hourara et le retrait de ceux de l’EIGS vers l’Haoussa. Actuellement, tous les affrontements ont eu lieu dans le Gourma. Aucun n’a eu lieu dans le Haoussa comme le prétendent certains sur les réseaux sociaux.

Le JNIM est en position de force dans la zone après avoir pris le dessus lors des derniers affrontements. Va-t-il rentrer dans la commune de Tessit pour consolider le contrôle sur le Gourma ?

À suivre…

Moriba DIAWARA  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Conflit foncier et risque d’affrontement entre Zambougou et Massabougou: Le Gouverneur de la région de Ségou accusé de jeter de l’huile sur le feu

  Rien ne va plus entre les populations de Zambougou et Massabougou, deux villages de …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils