dimanche 13 juin 2021
Accueil | International | MINUSMA : un dernier hommage rendu aux quatre Casques bleus ivoiriens décédés à Tombouctou

MINUSMA : un dernier hommage rendu aux quatre Casques bleus ivoiriens décédés à Tombouctou

Les Casques bleus de nationalité ivoirienne tombés dans l’exercice de leur fonction au Mali ont été rapatriés le mardi 19 janvier 2021. Dans l’après-midi,  Jean-Pierre LACROIX, Mahamat Saleh ANNADIF et le Commandant des Casques bleus, le Général Dennis GYLLENSPORRE, accompagnés des Ministres maliens de la Réconciliation nationale, le Colonel Major Ismaël WAGUE et Zeïni MOULAYE des Affaires étrangères, des Ambassadeur de la Côte d’Ivoire et du Royaume-Uni au Mali, ainsi que des officiers supérieurs des Forces armées ivoiriennes et maliennes, ont rendu hommage aux quatre Casques bleus ivoiriens, décédés à Tombouctou au service de la paix au Mali.

C’était au monument aux morts du Quartier général de la MINUSMA, en présence d’officiels civils et en uniforme de la Mission de paix de l’ONU au Mali, en nombre restreint afin de respecter les mesures de prévention contre la Covid-19.

Le 13 Janvier dernier, un convoi de véhicules blindés de la Compagnie ivoirienne basée à Tombouctou a été la cible d’une attaque à l’engin explosif improvisé suivi de tirs nourris. Le Sergent d’Etat-major (SSG) Adama Bakayoko, le SSG Yacouba Doumbia, le Sergent Amian Jean Bernard Guieguy, et le soldat de première classe Moustapha Bamba, sont morts après avoir pu mettre en déroute les assaillants.

Monsieur LACROIX a salué les dépouilles de « ces quatre jeunes gens dans la force de l’âge, quatre braves qui s’ajoutent à la liste de nombreux autres (…) » ayant fait le sacrifice ultime au nom de la paix. Présentant ses condoléances aux familles, ses vœux de rétablissement aux blessés, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies a également eu une « pensée pour ces populations civiles maliennes qui sont aussi victimes de cette barbarie, aux membres des Forces de défense et de sécurité maliennes ainsi qu’aux Forces étrangères partenaires qui payent un prix fort, particulièrement ces derniers jours. J’ai aussi une pensée particulière pour le Casque bleu égyptien qui a aussi perdu la vie récemment », a-t-il déclaré.

Bourama Kéïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

UEMOA: La production vivrière estimée à 70 millions de tonnes pour la campagne 2020/2021

La production vivrière de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est estimée à 69,675 millions …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils