mardi 21 mai 2024
Accueil | International | IMPORTATION D’ARMES EN AFRIQUE: Le Mali talonne désormais l’Angola et le Nigeria

IMPORTATION D’ARMES EN AFRIQUE: Le Mali talonne désormais l’Angola et le Nigeria

L’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) a publié le 13 mars 2023 de nouvelles données sur les ventes d’armes dans le monde. Il ressort de ce rapport que le Mali occupe la 3e place en Afrique subsaharienne (en termes d’importation d’armes) derrière l’Angola et le Nigeria. La période couverte par cette étude va de 2018 à 2022. Comparativement à la période précédente (2013-2017), le rapport souligne que les importations d’armes du Mali ont augmenté de 210 %.

 

«Même si la Russie a été son principal fournisseur durant les deux périodes, le Mali a également reçu des armes majeures du Brésil, de la Chine, de la France, de l’Afrique du Sud, de l’Espagne, de Türkiye, des Émirats arabes unis et des États-Unis», a précisé une note de présentation du rapport du l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI). Ainsi, les Russes ont augmenté leurs livraisons vers le Mali à partir de 2021. Au même moment, la France et les États-Unis sont devenus réticents à vendre des armes à notre pays depuis 2020.

Sur le plan mondial, les ventes d’armes de ces deux pays ont connu une plus grande augmentation que celles de la Russie. Les Etats-Unis, la Russie et la France demeurent ainsi les trois plus grands pays vendeurs d’armes au monde. En effet, la Russie reste deuxième, mais l’écart se creuse avec les Etats-Unis et la France se rapproche d’elle.

Même si les États d’Afrique subsaharienne n’ont représenté que 2,0 % des importations mondiales totales des armes en 2018-2022, plusieurs pays exportateurs se disputent ce marché. Selon le rapport, «la Russie a dépassé la Chine pour devenir le plus grand fournisseur de la sous-région en 2018-22. Sa part dans les importations d’armes vers l’Afrique subsaharienne est passée de 21 % en 2013-2017 à 26 % en 2018-2022 ; tandis que la Chine a chuté de 29 % à 18 %. La France a augmenté sa part de 4,8 % à 8,3 %. Ce qui fait que c’est le 3e plus grand fournisseur d’armes en Afrique subsaharienne en 2018-22» !

Naby LE MATIN

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Berlin réagit à l’arrestation des soldats ivoiriens à Bamako

  Les 49 militaires arrêtés à l’aéroport de Bamako seraient entre autres commis à la …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils