mercredi 22 septembre 2021
Accueil | Société | Lors du déjeuner de presse : le Premier ministre appelle les journalistes à ne pas «succomber aux sirènes de la simplification »

Lors du déjeuner de presse : le Premier ministre appelle les journalistes à ne pas «succomber aux sirènes de la simplification »

Instaurer un dialogue régulier avec les médias ! Tel est le souhait du Premier ministre de la Transition, M. Moctar Ouane, qui a offert un déjeuner à la presse nationale et internationale le jeudi 03 décembre 2020 à la Primature. Et cela parce que le chef du gouvernement est convaincu que la presse à un rôle primordial à jouer dans la consolidation de la démocratie, précisément dans ce contexte particulier de Transition politique.

 

«La démocratie, ce sont les acteurs politiques, les syndicats, la société civile mais c’est aussi et surtout la presse. En effet c’est à vous, professionnels des médias qu’il revient en grande partie d’animer le débat public, à travers vos éclairages et commentaires de l’actualité ainsi qu’une mise en perspective des déclarations des différents acteurs sociopolitiques», souligne Moctar Ouane dans une déclaration faite à l’occasion de ce déjeuner de presse. Et il a profité de l’opportunité pour rendre «un vibrant hommage à tous les professionnels des médias pour le travail extraordinaire, parfois dans des conditions extrêmement difficiles, qu’ils accomplissent au service de la démocratie».

De nos jours, les «fake news» ou «fausses informations» menacent toutes les démocraties du monde et minent les rapports entre les gouvernants et les gouvernés. Et le Premier ministre mise sur le professionnalisme de la presse nationale pour ne pas «succomber aux sirènes de la simplification dans laquelle certains veulent l’y entraîner». Et il a donné l’assurance aux hommes et femmes des médias que «nous sommes donc à votre entière disposition pour vous donner la bonne information».

Le chef du gouvernement a abordé plusieurs questions notamment le Programme d’action du gouvernement (PAG), la mise en place du Conseil national de la Transition (CNT), la grogne sociale, la seconde vague de la Covid-19, ce que certains appellent «la militarisation de la transition»…

Pour la circonstance, le chef du gouvernement s’était fait entourer par les ministres en charge de la Communication et de l’Économie numérique, Dr Hamadoun Touré ; de la Fonction publique, Me Harouna Mamadou Toureh ; de la Réconciliation nationale, le Colonel-major Ismaël Wagué ; et de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby. A la fin du déjeuner, les journalistes n’ont pas caché leur satisfaction et leur souhait que cette rencontre avec le chef du gouvernement soit périodique !

Moussa Bolly

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Circulation alternée à Bamako: Un désastre sans fin pour les usagers !  

    La circulation alternée a débuté le 19 août 2019 durant le mois de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils