dimanche 27 septembre 2020
Accueil | Société | LES MEETINGS DU 5 ET 19 JUIN 2020 DU M5-RFP : Le Président IBK a eu la leçon de sa vie  

LES MEETINGS DU 5 ET 19 JUIN 2020 DU M5-RFP : Le Président IBK a eu la leçon de sa vie  

Plus le temps passe, plus IBK reprend esprit et s’implique sérieusement pour le Mali en se souciant des préoccupations de la population. Ce mois de juin a été une belle leçon de sa vie. Raison pour laquelle il s’est adressé au Peuple le 14 juin dernier. 

   

Cette adresse à la nation n’aura pas suffi à calmer les ardeurs. Car plusieurs cadors du Mouvement du 05 juin l’ont trouvé pauvre et moins convaincant, à commencer par l’Éclairé Imam Dicko. Depuis, les lignes sont en train de se décamper en offrant un peu d’espoir au Peuple malien, peut-être, pour un changement par rapport à la gestion catastrophique de l’Etat et un frein à la corruption massive. L’injustice dont n’approuvent pas les Maliens dans ce pays doit cesser. Voilà qui est bien dit. La nature des choses au sein de la nouvelle équipe gouvernementale en perspective, dite d’union nationale selon le Chef de l’État, sera totalement métamorphosée dans la mesure où chaque ministre saura désormais où poser les pieds, quelle décision prendre, conformément aux désirs du Peuple.

En effet, l’effet des manifestations n’a pas tardé à se produire. Les syndicats de l’éducation qui demandaient l’application pure et simple de l’article 39 du statut personnel des enseignants ont eu gain de cause, car avant le meeting du 19 juin, l’instruction a été donnée par le Président IBK, lors d’une rencontre au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), d’accorder pleinement cet article afin que nos enfants retrouvent le chemin de l’école. IBK a décidé ainsi de mettre fin à la crise scolaire face à la pression.

De toute évidence, cette double sortie du Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) à la place de l’Indépendance a fait bouger les grandes lignes au sein du pouvoir présidentiel. Les deux (02) vendredis, c’est-à-dire les 05 et 19 juin 2020 aura été une véritable leçon pour le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta et son entourage trompeur. Sa boussole, finalement, aurait pris définitivement la direction de l’est. Ses adversaires ont peut-être eu raison de lui. En tout cas, la leçon a été bien saisie. C’est une nouvelle expérience politique qu’il aurait appréhendée face à cette marée humaine. À notre avis, dans un pays comme le nôtre, il est important que le pouvoir en place craigne aussi quelqu’un d’influent pour le forcer au travail, et le mettre en garde contre toutes fraudes ou mauvaise gestion.

Moriba DIAWARA

 

Malick Diancoumba

Voir aussi

RECONSTRUCTION DE L’ARMEE MALIENNE : le grand défi de la renaissance !

Les Maliens doivent se souvenir du sang versé par les leurs pour la défense de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils