dimanche 20 septembre 2020
Accueil | Société | Le divorce : Un phénomène qui menace la vie des enfants !

Le divorce : Un phénomène qui menace la vie des enfants !

Le divorce est une séparation officielle d’un mariage civil ou religieux liant deux personnes. Ces conséquences sont diverses, elles vont d’une situation juridique à une situation non juridique. Au Mali, le phénomène est en expansion à travers des multiples raisons. Particulièrement, celui de l’enfant qui subira par ricochet les conséquences de la séparation de ses parents.

Le divorce est à l’instant une vérité pure au sein de notre communauté. Cet oxygène serait une cause évidente de nuire au vrai sens de la vie humaine. Selon des analystes, plus de 130.000 divorces, soit 356 par jour, seraient effectués à travers le monde. De façon générale, la plupart seraient causés par l’infidélité, l’égoïsme, le manque d’attention, les comportements abusifs, l’incompatibilité, l’emploi, etc. En Europe, en Asie, et en Amérique, le constat est là.
En Afrique, notamment au Mali, l’enfant qui subira par ricochet les conséquences pourrait au moins d’avoir une opportunité calme à travers sa personne, son éducation, sa formation et son emploi. Parce que la séparation de ses parents serait pour lui, une cause de se voir différemment au milieu de ses semblables. En raison que le milieu ou l’enfant vit, il peut avoir un succès énorme par la détermination et l’affection de ces parents séparés de façon durable et efficace. Malgré les petites reproches dans la société au sein de sa légitimité, il (enfant) pourrait avoir une vie prudence jusqu’au jour ou il connaitrait la réalité des choses. Mais, la distinction selon l’âge de l’enfant serait une menace ou un contrecoup pour connaitre néanmoins la réalité à travers son attitude.
Par contre dans le milieu social, l’enfant sera mise en jeu qui entraine parfois des traumatismes, des déficiences mentales, des stress, des perturbations émotionnelles et psychologiques d’une manière durable. Malgré qu’il vivrait tantôt de façon concordante et qui peut malmener la vie de l’enfant à long terme. La question ou les rumeurs initiales sous ses yeux ou à son absence seraient ainsi, où sont ses parents ? La réponse à cette question serait préoccupante pour l’enfant de pouvoir répondre.
Cela pousse à l’exclusion sociale, c’est-à-dire que l’enfant est dénaturé dans la société au milieu de ces semblables, dans les pratiques de légitimités sociales. En effet, des vagabondages, des banditismes, dragueurs, drogueurs, vulgaires sont des conséquences de la séparation du mariage, etc.
Ainsi, les administrations devraient renforcer leurs savoir-faire pour empêcher ou anéantir le divorce dans notre communauté. Dégager des solutions qui seront toutes fois nécessaires de façon durable afin de préserver l’institution du mariage tout en tenant compte des progrès réalisés par les femmes. Sinon un bandit voleur est un ennemi de la loi et le divorce y est une source.
Lassana Sow, Stagiaire

Malick Diancoumba

Voir aussi

TRANSITION POLITIQUE AU MALI : vers un bras de fer CNSP/CEDEAO ?

Comme il fallait s’y attendre, la CEDEAO aura pris le contre-pied des résolutions prises par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils