mardi 22 juin 2021
Accueil | Société | Le Colonel Assimi Goïta, vice-président de la Transition chargé de la Défense et de la Sécurité, le Colonel Sadio Camara, ministre de la Défense nationale et le Colonel Modibo Koné, ministre de la Sécurité : Comment est-ce que tout cela va-t-il finir ?  

Le Colonel Assimi Goïta, vice-président de la Transition chargé de la Défense et de la Sécurité, le Colonel Sadio Camara, ministre de la Défense nationale et le Colonel Modibo Koné, ministre de la Sécurité : Comment est-ce que tout cela va-t-il finir ?  

Ces trois personnalités de l’ex-junte (CNSP) sont toutes des officiers supérieurs du même grade. Des Colonels Major. Chacun d’eux a contribué à la chute du régime et deux d’entre eux sont ministres de la République.

 

L’inédit en l’espèce est que, les deux ministres et le vice-président, travaillent dans le même secteur, la défense et la sécurité. Vice-président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, quoi que l’on dise, marche forcément sur les plates-bandes des deux ministres régaliens du gouvernement Ouane. Que sont-ils aux côtés du vice-président, quels sont leurs rôles respectifs ? Voilà les questions que se posent les Maliens qui se donnent du mal à comprendre ce qui se passe réellement dans ce régime ? Un dualisme qui ne dit pas son nom, mais qui finira par créer forcément des frustrations. Les deux ministres sont-ils des ministres délégués ou est-ce des ministres de plein exercice ? À la question de savoir si ces deux ministres ne jouent pas des rôles de ministres délégués, les experts des architectures gouvernementales se disent perplexes et froidement surpris. Pire, ils jurent n’avoir jamais été confrontés à une telle situation, pas ici au Mali en tout cas.

Et le Premier ministre Moctar Ouane censé être le Chef du gouvernement, comment gère-t-il cette grosse exception roulant aux allures d’un pied au nez ?  Et comment tout cela va-t-il évoluer ? À son retour de ces différentes missions sur les théâtres militaires qu’il conduit depuis une ou deux semaines déjà, Assimi Goïta rendra-t-il compte aux deux autres ministres, normalement chargés de la Défense et de la Sécurité ? Autant de questionnements qui taraudent et qui tardent à donner des réponses pourtant fort attendues.

Sory de Motti

Malick Diancoumba

Voir aussi

Liberté provisoire accordée à Rasta: Moins virulent à sa sortie du MCA après un mois de détention !

Par une lettre publiée sur les réseaux sociaux, M. Youssouf Bathily dit Rasta demande pardon …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils