mercredi 7 décembre 2022
Accueil | Société | Journée Internationale des droits de la Femme.  

Journée Internationale des droits de la Femme.  

 

 

Avec pour thème « Valorisation de la jeune Femme », l’association ASFIA, projette de magnifier la femme, à travers une grande cérémonie populaire, ce samedi 19 mars 2022 au stade Mamadou Konaté.

 

Afin de relayer l’information à l’opinion nationale et internationale, l’association d’Hadja Fatouma Mbarka Mint Hamoudy Haïdara, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, a convié les hommes et femmes de média à une conférence de presse. Le lieu choisi pour l’occasion fut la salle de conférence du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Au présidium, il y avait monsieur le ministre Mossa AG Attaher non moins, le parrain de ladite cérémonie, monsieur Diakité conseiller technique et madame Hadja Fatouma, marraine de l’évènement.

Dès l’entame de cette conférence, notre confrère Tchéwi Adams Konaté, et Berthé Abou, administrateur et opérateur culturel de son état assurant tous deux le rôle de modérateurs, vont dévoiler l’ordre du jour, et détailler par la même occasion le programme.

Le premier à prendre la parole fut, monsieur, le ministre Mossa AG Attaher en sa qualité de parrain de l’évènement. Avant toute chose dans un esprit patriotique, il demanda d’observer une minute de silence pour la mémoire de nos braves soldats tombés sur le champ d’honneur. Abordant dans le vif du sujet, qui était à l’ordre du jour, monsieur le ministre s’est dit honorer du choix porté sur son département pour parrainer cette commémoration dédiée à la femme. En effet, dira-t-il que le thème « Valorisation de la jeune Femme », qui a été choisi par la marraine et son association rentre dans les prérogatives de son ministère. Dans un contexte de globalisation et de mondialisation, il est plus qu’indispensable de promouvoir et valoriser la jeune fille qui est appelée à être la femme, mère de demain. A-t-il laissé entendre, et de poursuivre pour faire savoir que la femme demeure la structure sur laquelle repose notre existence. Afin de terminer son allocution, monsieur Mossa AG Attaher a promis de mettre en œuvre afin que la fête du samedi 19 mars 2022, soit belle, tant dans l’organisation que dans l’affluence populaire.

Comme pour rendre un hommage mérité à nos femmes, le parrain de l’évènement a lu un poème de Kamara Laye, l’enfant noire, dont le titre est : « Femme noire, Femme Africaine »

À la suite de la brillante allocution du ministre parrain, ce fut au tour de monsieur Diakité Diakaridia  de nous décliner le programme de la journée du samedi 19 mars 2022, au stade Mamadou Konaté.

Mais avant de donner le programme, monsieur Diakité a fait remarquer que la volonté, tout affichée, des organisateurs de l’évènement est entre autres, de mieux former les femmes sur leurs droits, de valoriser, soutenir et donner la possibilité aux femmes des collectivités des alternatives économiques.

S’agissant du programme, il sera question, selon monsieur Diakité, de pouvoir mobiliser plus de 18000 femmes au stade Mamadou Konaté afin de magnifier la paix dans la diversité culturelle au Mali.

Dans le chronogramme des activités prévues ce jour-là, il y aura, dira-t-il, des remises d’attestation et de trophée NIELEI. Ceci consistera à encourager les femmes qui se seraient distinguées dans différents corps de métiers et de domaine de la vie. Il est aussi prévu, des défilés de plusieurs groupes de femmes issues de toutes les régions du Mali. Toute chose qui va consolider davantage, la cohésion sociale dans la diversité culturelle de notre pays. Pour ne rien oublier, le département de la Jeunesse et de Sport en collaboration bien évidemment, avec l’association femmes d’ici et d’ailleurs, compte mettre un accent sur la valorisation de la jeune femme à travers le sport.

La dernière à prendre la parole avant la partie questions-réponses n’est autre que notre grande dame de cœur, Hadja Faouma Mbarka Mint Hamoudy Haïdara, en sa qualité de marraine de l’évènement et président d’ASFIA.

Comme à ses bonnes vieilles habitudes, en toute modestie, elle a tenu à remercier toutes celles et tous ceux qui ont honoré de leur présence cette conférence de presse. Madame la marraine, a à travers le ministère de la Jeunesse et de sport rendu un vibrant hommage aux autorités de transition qui ne ménage aucun effort pour soutenir et accompagner les femmes du Mali. Pour Hadja, la promotion de la jeune femme doit être au centre de toutes nos préoccupations. En dédiant cette journée à la jeune femme, l’objectif pour elle et les siens est de les magnifier à travers des activités de masse afin d’apporter une pierre à la consolidation et le renforcement du tissu social. En soutenant les femmes à travers plusieurs actions, nous contribuant tous à leur autonomisation, a-t-elle martelé.

Pour terminer en beauté, notre dynamique et magnanime présidente Hadja Fatouma, a lancé un appel à toutes les femmes du Mali, à  se joindre à elles, pour ensemble aller massivement, célébrer et magnifier la jeune femme du Mali.

C’est par des questions-réponses que cette belle conférence de presse a pris fin, tout en se donnant rendez-vous le samedi 19 mars prochain au stade Mamadou Konaté à partir de 14 heures 30 minutes.

Tchéwi Adams Konaté LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Interdiction du sachet plastique au Mali: La persistance de la vente cache-t-elle un négoce protégé?

  Sous la table, le boutiquier du coin offre encore un emballage censé prohibé par …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils