samedi 26 septembre 2020
Accueil | International | HUMANITAIRE : La BNDA vole au secours des orphelins de l’Orphelinat Saint Joseph de Karangasso

HUMANITAIRE : La BNDA vole au secours des orphelins de l’Orphelinat Saint Joseph de Karangasso

L’établissement bancaire, la Banque Nationale Pour le Développement Agricole (BNDA) a donné la somme de 5 millions de F CFA à l’orphelinat Saint Joseph de Karangasso qui éprouve de grosses difficultés depuis l’enlèvement de la sœur Gloria Cécilia en février 2017.

 

Après avoir apporté son soutien, le mardi 7 juillet 2020,  à la Pouponnière 1 de Niamakoro  par le parrainage d’une dizaine d’enfants à hauteur de 3 millions de nos francs, la BNDA a fait parler son cœur encore en faveur de l’orphelinat  Saint Joseph de Karangasso, commune rurale de Nafanga, dans le cercle de Koutiala. En effet, la banque verte a mis à la disposition de l’orphelinat la somme de 5 millions de F CFA en guise de soutien à ses pensionnaires. La cérémonie de remise du chèque a eu lieu, dans une atmosphère bon enfant, le jeudi 09 juillet 2020 dans l’enceinte de l’orphelinat, en présence des autorités administratives, politiques et coutumières de Koutiala et bien sûr des responsables de la BNDA. Elle était présidée par le 2ème adjoint au Préfet de Koutiala, M. Cheick Mahamadou Sylla. La BNDA répondait ainsi favorablement à la demande du Service local de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille de Koutiala à travers sa première responsable, Mme KONE Kadiatou KONE.

Les autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses ainsi que les heureux bénéficiaires ont  salué en chœur le geste de très haute portée humanitaire et patriotique de la BNDA. Ils ont formulé le vœu que le geste puisse inspirer d’autres structures pour l’épanouissement des pensionnaires de l’orphelinat.  Le Directeur commercial et du Marketing adjoint de la BNDA, M. Lassine COLULIBALY, représentant le Directeur général,  a rappelé l’engagement citoyen de la banque avant d’exprimer toute la solidarité de celle-ci pour l’orphelinat et les enfants qu’il abrite. Les enfants de cet orphelinat, a-t-il indiqué, pourraient devenir de hauts responsables de ce pays un jour à condition de leur apporter l’aide et l’assistance requises. D’où son appel aux autres entreprises ou personnes de bonne volonté à faire œuvre utile en apportant leur aide à l’orphelinat.

Né de la volonté des Sœurs franciscaines de Marie Immaculée en vue de répondre à un besoin urgent à savoir la prise en charge des enfants qui perdent leur mère pendant ou quelques temps après l’accouchement, l’orphelinat Saint Joseph de Karangasso a ouvert le 18 octobre 2008 avec 10 enfants. En 2020, soit 12 ans d’existence, il a accueilli et entretenu 118 enfants du Mali, du Burkina Faso et de la Côte d’ivoire.

Malick Diancoumba

Voir aussi

PERSPECTIVES DE PRINTEMPS OUEST-AFRICAIN : Ces vieillards qui persistent à nous gouverner

Un des paradoxes notables au niveau de la gouvernance en Afrique, est que malgré une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils