dimanche 28 février 2021
Accueil | International | Deuxième tour de l’élection présidentielle en France : Le CSDM appelle à voter contre Marine Le Pen

Deuxième tour de l’élection présidentielle en France : Le CSDM appelle à voter contre Marine Le Pen

Dans un communiqué sur le second tour de la présidentielle française du dimanche 7 mai prochain,  le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) se  décide de faire campagne pour barrer la route à la candidate du Front National, Marine Le Pen. A cet effet, le CSDM appelle tous ses militants ainsi que tous les résidents d’origine étrangère ayant obtenu la nationalité française à voter Emmanuel Macaron.

Le CSDM suit avec grand intérêt l’élection présidentielle française dont le second tour aura lieu ce dimanche 7 mai 2017. Nul n’a besoin de rappeler  que la diaspora malienne à l’Hexagone est l’une des plus importantes pour notre pays. Aussi, beaucoup de nos compatriotes disposent de la nationalité française et ont le pouvoir d’influencer le résultat final du duel Macron-Le Pen.  Face à une Marine Le Pen, connue pour ses discours racistes et xénophobes et, bien entendu, avec sa vocation de défendre les intérêts des expatriés maliens, le CSDM a décidé de se lever pour faire barrage au Front National. Il  appelle tous ses militants ayant la nationalité française, à cet effet, ainsi que tous les résidents d’origine étrangère à voter Emmanuel Macron. D’ailleurs. Faut-il noter qu’Emmanuel Macron, probable futur Président de France, fait partie du cercle des amis de Cherif Mohamed Haïdara, Président du CSDM. Comme pour signaler ce monsieur  ne cesse de dévoiler chaque jour sa véritable stature. On le savait très influent au Mali sur les questions liées aux Maliens de l’Extérieur mais aussi dans la Sous-région avec de nombreuses récompenses et interventions sur des tribunes internationales sur des sujets divers. Aujourd’hui; il se révèle en géopolitique en donnant des consignes de vote.

De ce fait, la Direction Nationale du CSDM et la Section France du Conseil Supérieur (CSDMF),  qui regroupe plusieurs associations, vu la loi 1901, appellent à voter contre le Front National qui est «un parti de haine, un parti dangereux, un parti contre les migrants, un parti contre les libertés, un parti fasciste».

«Nous, Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne, structure qui se bat pour la défense de la  Diaspora malienne demande à toutes les forces démocratiques et républicaines de faire barrage au Front National lors de l’élection présidentielle du 7 mai en France », ordonna-t-il dans ledit communiqué. Et de reconnaître que «Le visage de la France est fraternel et attaché aux valeurs républicaines».

Pour le CSDMF, la qualification de Marine Le Pen pour le second tour, quinze ans après son père Jean-Marie Le Pen, marque un jour de honte pour la France.

Par ailleurs, il a déclaré que l’association CSDMF regrette  à quel point la démocratie est malade pour en arriver à ce que le corps électoral ait choisi comme finaliste la candidate d’un parti raciste, …, opposé aux valeurs de la démocratie et adepte des replis identitaires les plus haineux.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

OHADA: Mohamed Sidda Dicko, le nouveau président du Conseil des Ministres !

  Le ministre malien de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils