samedi 28 novembre 2020
Accueil | Société | CONTRE LES EFFETS NEFASTES DE LA COVID-19 : L’USAID soutient les activités du PAM au Mali à hauteur de plus de 2 milliards Cfa

CONTRE LES EFFETS NEFASTES DE LA COVID-19 : L’USAID soutient les activités du PAM au Mali à hauteur de plus de 2 milliards Cfa

L’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a octroyé quatre (4) millions de dollars (environ 2.221.258.400 Cfa) au Programme alimentaire mondial (PAM) pour contribuer au financement de ses activités programmées contre les conséquences néfastes du COVID-19 au Mali, a annoncé vendredi dernier (14 août 2020) un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis dans notre pays.

«Cet accord de subvention permettra de fournir une aide alimentaire à plus de 196.000 Maliens en insécurité alimentaire dans les régions de Kayes, Ségou, Mopti, Tombouctou, Taoudéni, Kidal, Ménaka, Gao et le district de Bamako», a indiqué le communiqué.
En coordination avec le gouvernement malien, l’USAID et le PAM apporteront également «un appui en aide alimentaire d’urgence aux patients hospitalisés et aux personnes mises en quarantaine à travers le pays pendant 14 jours». Ils vont aussi distribuer du savon aux ménages vulnérables afin qu’ils soient mieux équipés pour se laver les mains et aider à prévenir la propagation du COVID-19.
«Les États-Unis sont le principal bailleur de fonds du Programme alimentaire mondial et nous sommes très heureux d’annoncer cette nouvelle contribution de 4 millions de dollars en assistance alimentaire au Mali», a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, M. Dennis Hankins, cité dans le communiqué.
A noter que, selon des organisations humanitaires, les effets combinés de l’insécurité et des conditions météorologiques extrêmes au Mali ont affecté 8,2 millions de personnes. Les États-Unis avaient déjà fourni aux populations les plus vulnérables du pays plus de 102 millions de dollars d’aide humanitaire au cours de l’année fiscale 2019 et 2020.
Le COVID-19 a aggravé la crise humanitaire au Mali. Pour limiter les effets de cette crise sanitaire, les Etats-Unis ont octroyé 13,8 millions de dollars supplémentaires en aide humanitaire et en aide au développement depuis le mois de mars dernier, date à laquelle les premiers cas positifs au COVID-19 du Mali ont été enregistrés.
«Cette nouvelle aide s’appuie sur des décennies d’investissements du gouvernement américain au Mali qui représentent plus de 3,2 milliards de dollars au cours des 20 dernières années, dont plus de 807 millions de dollars destinés à la santé», a conclu le communiqué.
Sur le plan sanitaire, la pandémie ne cesse de perdre du terrain au Mali. A la date du 14 août 2020, notre pays comptait 2.597 cas confirmés, dont 125 décès et 1.979 guéris, depuis le 25 mars dernier. A noter que le pays a ouvert se frontières aériennes et terrestre respectivement le 25 et le 31 juillet derniers. Les activités sportives et culturelles ont également repris respectivement le 28 juillet et le 6 août 2020.
Mais, l’état d’urgence sanitaire déclaré le 25 mars au Mali est toujours maintenu, alors que le couvre-feu a été levé. Le port du masque est également obligatoire dans tous les lieux publics.
Kader Toé

Malick Diancoumba

Voir aussi

SOUTIEN AUX INSTANCES JUDICIAIRES DANS TROIS CERCLES : la MINUSMA appuie en matériel de lutte contre la COVID-19

Remis de matériels pour prévenir la propagation de Covid-19 aux autorités judiciaires des cercles d’Ansongo, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils