dimanche 27 septembre 2020
Accueil | Société | Chérif Chouala Bayaya Haïdara réplique à l’appel à la manifestation du 05 juin : « Celui qui souhaite la démission du Chef de l’État veut la destruction totale du Mali… » 

Chérif Chouala Bayaya Haïdara réplique à l’appel à la manifestation du 05 juin : « Celui qui souhaite la démission du Chef de l’État veut la destruction totale du Mali… » 

Dans une vidéo de 09 minutes 42 secondes publiée sur les réseaux sociaux, le Chérif de Chouala Bayaya Haïdara a réagi à l’appel à la manifestation lancé par la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Dicko « CMAS », le Mouvement Espoir Mali Kura « MEK » et le Front pour la sauvegarde de la démocratie « FSD ».

Dans cette vidéo, le Chérif de Chouala, vêtu en blanc, s’adresse directement à Kaou Djim, Coordinateur général des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mohamoud Dicko « CMAS ». Attaquant indirectement l’Imam, il accuse M. Djim de vouloir la guerre civile et la destruction totale au Mali. Vu l’état actuel du pays et du reste du monde, aucune manifestation ne devrait avoir lieu : « Le Mali souffre beaucoup, de guerre, etc., mais pas que nous seuls, le monde entier,  toutes les puissances du monde souffrent à cause de la pandémie à Coronavirus. Cela étant, vouloir provoquer une manifestation d’une telle ampleur pour demander la démission du Président de la République n’est pas soutenable, » affirme-t-il.

« Noubliez pas que vous n’êtes qu’une minorité, poursuit-il, ces tapages ou menaces pour maîtriser le bas peuple en les utilisant comme une arme de bataille afin de gagner ce que vous voulez, nous n’accepterons pas cela. » C’est pourquoi s’interroge lui-même que : « si le Président démissionne de son plein gré, qui le remplacera ? »

Selon Chouala Bayaya, ils se profitent de la détresse des Maliens pour éveiller la colère des uns des autres et semer le chaos. On n’est pas des idiots, dira-t-il. Puis il poursuit: « Je demande à mon frère de laisser développer notre pays. Notre Président est très tolérant et indulgent, et nous lui demandons de continuer dans ce sens. Car nous connaissons les réalités et ce qui se prépare en catimini. Vous dites parler au nom des pauvres, mais les 4×4 et les millions que vous avez, les avez-vous partagés avec eux (les pauvres)? »

Le Chérif n’a pas oublié de leur rappeler la situation de Soumaila Cissé, qui a été enlevé depuis plus de deux mois dans la circonscription de Niafounké alors qu’il battait pleinement campagne pour les élections législatives passées : « Nous prions,  nuit et jour pour obtenir la libération du chef de file de l’opposition l’honorable Soumaila Cissé, et vous réclamez la démission du Président de la République élu démocratiquement, mais qu’il tolère. Celui qui souhaite la démission du Chef de l’État veut la destruction totale du Mali. Ces gens-là disent qu’ils sont maintenant des hommes politiques. Celui qui, étant imam, préfère se lancer dans la politique commet l’une des graves erreurs de sa vie. Refuser de prêcher au nom d’Allah pour se livrer à la politique, » a-t-il conclu.

Moriba DIAWARA

Malick Diancoumba

Voir aussi

RECONSTRUCTION DE L’ARMEE MALIENNE : le grand défi de la renaissance !

Les Maliens doivent se souvenir du sang versé par les leurs pour la défense de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils