lundi 2 août 2021
Accueil | International | Yémen: après des mois de conflit, le pays est au bord de la famine

Yémen: après des mois de conflit, le pays est au bord de la famine

Le Yémen se trouve au bord de la famine. La moitié de la population de ce pays, l’un des plus pauvres de la planète, peine à se nourrir. La situation était déjà très grave avant la guerre ; le double blocus aérien et maritime imposé par l’Arabie saoudite n’arrange en rien le sort de la population. Plus de 14 millions de Yéménites ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

Au Yémen, il s’agit d’une des pires crises au monde avertissent ce mardi la FAO, l’organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture et le Programme alimentaire mondial (PAM). Rym Nada, porte-parole du PAM au Moyen-Orient, souligne que « l’insécurité alimentaire touche la plupart des provinces au Yémen. La situation est très critique, le pays est au bord de la famine. La situation ne fait que se dégrader depuis l’année dernière. »

« En juillet 2015, continue Rym Nada, un de nos rapports parlait déjà de ces difficultés. Et cette année nous constatons que le nombre des personnes touchées par cette crise, a augmenté. »

Accumulation de problèmes

Pour Rym Nada encore, « la guerre et les combats ont affecté l’agriculture et la pêche. De plus, le Yémen a subi l’année dernière une tempête et des inondations. Tous ces problèmes qui se sont accumulés ont engendré cette situation d’insécurité alimentaire. »

Ce mardi 21 juin, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, le médiateur de l’ONU au Yémen a indiqué qu’il allait présenter dans les prochains jours une « proposition écrite » pour la suite des négociations de paix et a exhorté les parties en conflit dans ce pays à « faire les concessions nécessaires ».

Au Yémen, le conflit oppose des rebelles chiites, accusés de liens avec l’Iran, qui contrôlent la capitale Sanaa et le nord du pays, aux forces gouvernementales, soutenues par l’Arabie saoudite, qui sont plutôt présentes dans le sud du pays. Depuis mars 2015, le conflit aurait fait plus de 6 400 morts et 30 000 blessés.

RFI

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Reprise de la Coopération entre la France et le Mali: Qui marchande l’autre ?

La France va reprendre ses opérations conjointes avec les Forces armées maliennes, après avoir suspendu …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils