dimanche 11 avril 2021
Accueil | Société | Vaccination contre la COVID-19: Un travail de sensibilisation s’impose !

Vaccination contre la COVID-19: Un travail de sensibilisation s’impose !

 

Le Mali a reçu ses premières doses de vaccination contre la maladie à Coronavirus. Annoncée en début de la semaine dernière, la réception des premières doses sont désormais effective. Le Premier Ministre, Chef du gouvernement, M. Moctar Ouane, a procédé le vendredi dernier à la réception  à l’aéroport International de Bamako, Président Modibo Keita des doses.

La première étape vient d’être franchie avec la réception des vaccins AstraZeneca  afin de prévenir la propagation de la pandémie du COVID-19 au Mali. Environ 396.000 doses du vaccin AstraZeneca ont été réceptionnées par le chef du gouvernement.

À l’instar des autres pays, la délégation comprendra notamment la Ministre de la Santé et du Développement Social, le Représentant de l’OMS et la Représentante de l’UNICEF au Mali.

Cette livraison, faut-il le souligner, fait suite à la signature le 25 février 2021, un accord  d’approvisionnement avec l’UNICEF à Copenhague et AstraZeneca dans le cadre de la Facilité COVAX. L’objectif de la Facilité COVAX est de veiller à ce que des vaccins COVID-19 sûrs et efficaces soient rapidement disponibles et abordables pour tous les pays du monde, quel que soit leur niveau de revenu. Il est à rappeler que le Mali a connu une deuxième vague de la pandémie de COVID-19 plus marqué que la première depuis le début de l’année 2021.

Dans le cadre de l’attribution au Mali du vaccin AstraZeneca AZD1222 produit par le Sérum Institute of India (SII) sous la Facilité COVAX, l’UNICEF a confirmé les commandes relatives au Mali sur la période courant jusque fin mai 2021 avec près de 1.4 million doses.

Le premier lot de 396,000 doses du vaccin a été  acheminé par fret aérien ainsi que sa livraison à Bamako, organisé par UNICEF. “Le Mali est le premier pays du SAHEL Central à recevoir ces vaccins contre la COVID-19 en Afrique de l’Ouest. Le pays est à féliciter. C’est un moment de fierté au regard de la mobilisation logistique massive déployée qui permettra au gouvernement de transporter, stocker et conserver les vaccins dans les conditions optimales de sécurité’’, a dit Sylvie Fouet, Représentante UNICEF.

Cependant, si la réception de ces vaccins est une bonne nouvelle, il est important de relever que depuis l’annonce de la mise au point d’un vaccin pour lutte contre la pandémie de Coronavirus qui secoue toute la planète entière, des critiques nourries, et même une polémique enflamme la toile au sujet d’un supposé “effet secondaire’’. Plusieurs internautes distillent de fausses informations sans sources fiables ni bases scientifiques sur une probable conséquence de ce vaccin.

En ce sens, plusieurs personnes en Afrique et surtout au Mali ne sont aujourd’hui, pas prêtes à se faire vacciner tant qu’une telle polémique ne sera pas dissipée. D’où pour se faire, le gouvernement est face à l’impérieuse nécessité de faire un travail de sensibilisation afin de faire accepter le vaccin à la population qui rechigne et rejette la campagne de vaccination dans les prochains jours.

Environ 85 pays à travers le monde bénéficient des vaccins contre la COVID-19, grâce à la Facilité COVAX qui est initiée par GAVI, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’OMS, avec l’UNICEF.

Bourama Kéïta LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Inauguration du Centre Imam Mahmoud Dicko: Moctar Ouane et Ousmane Chérif Haïdara y étaient

  Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Moctar Ouane a procédé, hier, jeudi 1er …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils