mardi 3 août 2021
Accueil | Portraits | PORTRAIT 8 Mars 2021 : Le lieutenant-colonel sapeur-pompier Fatoumata Bakoroba COULIBALY, l’élue du journal « Le COMBAT »

PORTRAIT 8 Mars 2021 : Le lieutenant-colonel sapeur-pompier Fatoumata Bakoroba COULIBALY, l’élue du journal « Le COMBAT »

À l’occasion du 8 mars, journée de la femme, en jalon de ses itinéraires de vie professionnelle, le lieutenant-colonel sapeur-pompier, Fatoumata Bakoroba COULIBALY, première femme sous-directrice et désormais chevalier de l’ordre national du mérite, a été l’élue de votre quotidien, LE COMBAT. Aussi, nous avons cherché à connaitre toutes ses facettes sur le plan professionnel.  

 

Fatoumata Bakoroba COULIBALY communément appelé commandant B est lieutenant-colonel sapeur-pompier et sous-directrice des finances et du matériel à la direction générale de la protection civile et est depuis quelques jours, Colonel.

 

Titulaire d’une maîtrise en gestion de la faculté des sciences économiques et de gestion de l’université de Bamako. Elle s’engage à la protection civile en 2010. De sa sortie de l’école nationale de la protection civile à nos jours, elle a gravi les échelons et occupe plusieurs postes de responsabilités.

 

En 2012 elle est nommée administratrice de la protection civile à la sous-direction de l’administration et de la comptabilité, chargée des questions administratives et financières, fonction qu’elle occupera jusqu’en 2014 où elle fut nommée chef adjointe du service du personnel de la Direction Générale de la protection civile, chargée du suivi et de la gestion du personnel. Toujours à ce poste elle a participé à la gestion du projet des risques majeurs et catastrophes naturelles avant de devenir le point focal de la protection civile au sous-cluster VBG (Violence basée sur le genre)

 

L’être humain en veut toujours plus à en devenir avare. Ce n’est pas le cas du colonel Fatoumata Bakoroba COULIBALY. La preuve, en 2014, elle est admise à l’université de Québec à Chicoutimi au Canada où elle obtient un DESS en gestion de projet.  Elle rentre au pays en 2015. Par la suite, elle occupe le poste d’économiste chargée des finances des projets de la direction générale de la protection civile. Elle fut aussi personne-ressource en appui et conseil en gestion de l’organisation dans les négociations, les relations inter services et la gestion de conflit.

 

L’année 2017 sera la sienne.  Elle gravit les échelons jusqu’à occuper son poste actuel. D’abord en janvier où elle est nommée chef de division approvisionnement à la sous-direction administration et comptabilité à la direction générale de la protection civile.  À ce poste, elle est chargée d’établir les projets de marchés baux et conventions, et participe au contrôle de leur exécution.

À l’instar de ses travaux quotidiens dans l’administration, elle a effectué de nombreux formations et stages dont : celui sur la réforme du secteur de la sécurité ( RSS ) organisé par le centre de formation Koffi Annan de formation au maintien de la paix, du 31 octobre au 11 novembre 2016, formation des forces de sécurité sur la liberté de la presse et la sécurité des journalistes, organisée par l’UNESCO, du 13 au 15 juin 2016.

 

Qui n’aimerait pas avoir une enfant pareille ?

Certains partent là où leur cœur les amène. D’autres partent où le vent souffle. À se demander si elle se voyait faire carrière dans cette corporation Para militaire.

Son succès ronfle trop fort. Dans le calendrier de la réussite, il y’a toujours une date à fêter. Le 3 Mai 2017 exactement, le lieutenant-colonel sapeur-pompier Fatoumata Bakoroba COULIBALY est la nouvelle sous directrice des finances et du matériel à la direction générale de la protection civile, chargée de participer à la préparation des budgets de la protection civile et suivre leur exécution.

On ne voit pas la grande ourse dans un hôtel 5 étoiles. Actuellement, le commandant B suit un cycle professionnel discontinu intitulé « programme international de formation avancée sur le changement climatique », auprès de l’institut suédois de météorologie et d’hydrologie en vue de devenir une experte dans le domaine du changement climatique.

 

Plus jeune sous-directrice à la protection civile, premier sapeur-pompier à occuper le poste en charge des finances et du matériel à la protection civile, première détentrice d’un diplôme de master professionnel dans le domaine des finances, dévouée, ponctuelle, assidue et rigoureuse dans le travail, loyale, sincère, sociale, dotée d’une probité morale exemplaire; toutes ces qualités qui forcent son admiration font du lieutenant-colonel Fatoumata Bakoroba COULIBALY un cadre respecté tant par ses agents et ses camarades, mais aussi et surtout par ses subordonnés. Femme de caractère, elle s’impose par sa fermeté dans le commandement, mais aussi son humanisme quand il le faut.

De par ces qualités innombrables, le lieutenant-colonel sapeur-pompier Fatoumata Bakoroba COULIBALY est une référence, non seulement à la protection civile, mais dans l’administration publique en général. À savoir qu’elle est mariée et aime la lecture et le sport.

 

Djibril Mamadou Coulibaly   

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

École Normale Supérieure (ENSUP) : 41e anniversaire de l’assassinat d’Abdoul Karim Camara dit Cabral, secrétaire général d’UNEEM !

Le 17 mars 2021 était le 41e anniversaire de l’assassinat d’Abdoul Karim Camara, étudiant à …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils