lundi 17 mai 2021
Accueil | International | Un grand merci

Un grand merci

« La seule façon de faire du bon travail est d’aimer ce que vous faites. Si vous n’avez pas encore trouvé, continuez à chercher », Steve Jobs.

Nous l’avons trouvé, notre passion : c’est d’informer !

Parler des droits de l’Homme, des violences faites aux femmes, des fraudes massives lors des élections. N’en déplaise à certains, nous avons eu et continuerons à rendre compte du terrorisme, de la corruption. Nos articles vont dans le sens de la démocratie, de la tolérance, du pardon, de la valeur de la vie, de la dignité humaine et contre la pauvreté.

Dans notre pays qui est en pleine phase de reconstruction et de quête de la paix durable , on se doit à faire en sorte que les messages délivrés soient ceux de la tolérance et du vivre ensemble ; pour le dialogue et pour l’unité nationale. Ce combat passera par une presse libre, objective et par la légalité pour tous, la seule bataille qui vaille pour la démocratie. Le jour où nous atteindrons notre but, nous construirons un bateau plus résistant pour les Maliens. Cependant, s’il reste à faire, nous avons en tout cas le sentiment que les critiques récurrentes d’esprits aigres qui se plaisent à dénigrer les journalistes sont de plus en plus déconnectées de la réalité : notre presse est en action.

Par ailleurs, on nous a appris que le droit de l’information n’est pas l’apanage des autorités politiques. Il n’appartient pas non plus aux propriétaires des médias, pas plus qu’il n’est le monopole des journalistes. Ce sont, au dernier ressort, les citoyens qui sont détenteurs du droit de l’information : ils ont le droit d’informer comme d’être informés objectivement. Par conséquent, nous sommes plutôt au service de la démocratie, de la vérité, de la quête du bien commun pour notre communauté, pour l’intérêt public voire l’humanité.

2016 a été une fois de plus une année pénible : l’insécurité grandissante, l’économie en berne, les conditions socio- sanitaires qui se détériorent, le chômage toujours plus massif , le système éducatif qui fait naufrage et la corruption qui a encore des beaux jours devant elle.

Dès lors, inquiétés pour l’avenir de notre pays, les soldats de votre quotidien, LE COMBAT, armés de leurs plumes et de leur sens élevé du professionnalisme et de la Responsabilité, sont en retour pour le combat.

Un moment donné, nous avons été contraints d’arrêter de vous livrer nos produits dans les kiosques. Cela, suite à une panne technique au niveau de notre imprimerie. Dans ces moments difficiles, a jailli le beau. Votre soutien !

Donc, nous ne pouvons entamer la nouvelle année sans vous remercier de votre preuve de bonne compréhension et de votre patience.

A la Rédaction, la résolution a été prise : nous n’allions pas laisser dominer la sinistrose.

Avec de la volonté et de la constance, cette année, nous saurons vous fournir, comme dans les autres années, un bon contenu dans les pages de votre journal. Les débats seront au menu.

Notre souhait pour la nouvelle année est que le Président IBK, en bon père de famille, pense un peu plus à son Peuple.

Un grand merci pour tous nos fidèles lecteurs et partenaires. Que 2017 soit une année d’espérance pour le Mali, pour l’Afrique et pour l’Humanité tout entière.

Neïmatou Naillé Coulibaly

COULIBALY

Voir aussi

Instabilité au Tchad: La France craint un retrait des militaires au Mali

La France est « préoccupée » pour la stabilité du Tchad après la mort du président Idriss …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils