jeudi 2 décembre 2021
Accueil | Important | Blocage des patrouilles mixtes à Gao : Un compromis serait trouvé

Blocage des patrouilles mixtes à Gao : Un compromis serait trouvé

La Coopération des Peuples de l’Azawad (CPA) et d’autres groupes armés qui seraient à l’origine du blocage du contingent des combattants de la CMA à l’entrée de la vielle de Gao semblent avoir trouvé un compromis avec l’Etat malien et la Communauté internationale. La CPA devrait déposer hier soir la liste de ses combattants comme prévu dans ledit compromis. La Coopération était contre le démarrage des patrouilles mixtes à Gao sans leur inclusion dans le processus.

«Nous sommes dans une dynamique de proposer des listes pour permettre le démarrage des patrouilles mixtes à Gao», dixit le Secrétaire Général de la Coopération des Peuples de l’Azawad, Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun, au micro de nos confrères du Studio Tamani.

La liste des combattants de la CPA devrait d’être déposée au plu tard hier soir.   Une fois que ces listes seront déposées et qu’on les invite à fournir des combattants, la Coordination dit qu’il n’y aura plus de problème de leur côté. Les patrouilles mixtes pourront redémarrer. «Ce serait injuste de tenter d’exclure du processus un acteur légal de l’accord. Nous sommes signataires de l’accord du 15 mai et nous sommes signataires au nom des populations, au nom de mouvements armés. Donc, il est tout à fait normal qu’on soit inclus. On nous a entendu et finalement il y a eu un compromis», dit Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun.

Cependant, la CMA dit ne pas pourvoir rentrer dans la ville de Gao sans que certains groupes armés ne soient cantonnés. Et, parmi ces groupes armés, il cite la CPA. La Coordination menace alors de retourner de retourner à Kidal avec ses éléments. Elle donne jusqu’à aujourd’hui à l’Etat malien et à la Communauté internationale le temps de mettre en place toutes les dispositions qui s’imposent.

Ce qui dénote qu’en réalité l’opérationnalisation des patrouilles mixtes à Gao dont la date a été repoussée plusieurs fois a encore des sérieuses difficultés à se concrétiser.

Adama A. Haidara : LE COMBAT

 

COULIBALY

Voir aussi

 Contre la mauvaise gestion: Les jeunes de Kidal dénoncent leur gouverneur     

  Depuis quelques jours, des messages WhatsApps des leaders de la jeunesse et des femmes …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils