lundi 14 octobre 2019
Accueil | International | Terrorisme au Centre du Mali:  L’ONU condamne les deux attaques contre les FAMA à Boulkessy et Mondoro
epa05571702 A file picture made available on 05 October 2016 shows United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR) Antonio Manuel de Oliveira Guterres informs the media about the Launch of UNHCR's global Statelessness campaign during a press conference at the European headquarters of the United Nations in Geneva, Switzerland, 903 November 2014. According to reports, Guterres is set to be confirmed as new UN Secretary General by a formal vote of the UN Security Council on 06 Ovctober 2016. EPA/SALVATORE DI NOLFI

Terrorisme au Centre du Mali:  L’ONU condamne les deux attaques contre les FAMA à Boulkessy et Mondoro

«Ces actions terroristes n’entraveront pas les efforts conjoints du Gouvernement malien et de ses partenaires pour la paix et la sécurité ». C’est en ces termes que le Chef de la Minusma Mahamat Saleh Annadif a condamné ces deux attaques terroristes contre des camps militaires maliens à Boulkessy et Mondoro. Dans un communiqué de presse publié ce mercredi, la mission onusienne réaffirme sa position de ne ménager aucun effort dans leur appui au G5 Sahel et aux FAMA dans leur mission de lutte contre le terrorisme.
Selon le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour le Mali et aussi Chef de la mission intégrée des Nations Unies au Mali, « A l’heure où le Gouvernement et les amis du Mali mutualisent leurs efforts pour venir à bout d’une crise sécuritaire dont les effets délétères sur le Sahel sont patents, ces actes d’un autre temps ne sauraient miner notre engagement et notre détermination».
Mahamat Saleh Annadif a réitéré la ferme volonté à mettre en œuvre le mandat qui a été conféré à la MINUSMA par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Il a rappelé que l’appui à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale ainsi que la stabilisation du centre du Mali resteront les pierres angulaires de l’action de la MINUSMA.
Ces deux attaques dans la région de Mopti contre les postes de l’armée malienne ont fait 25 soldats tués, 4 blessés évacués à Sévaré, une dizaine de terroristes neutralisés et une soixantaine de disparus selon un communiqué du gouvernement. Cependant, selon d’autres sources, le bilan serait de plus de 25 morts annoncé par le Gouvernement.
Un dernier communiqué de la Direction de l’Information et des relations publiques de l’Armée révèle que parmi les disparus 11 ont regagné la base le mercredi dans la soirée. Cela fait suite à l’opération de ratissage entreprise dans la zone de Boulkessy par l’armée malienne. Une opération qui les a aussi permis de reprendre le camp qui était entre les mains des terroristes.
A. Haïdara

COULIBALY

Voir aussi

MACKY SALL LIBERE KHALIFA ET SE RECONCILIE AVEC ABDOULAYE WADE: IBK va-t-il faire autant pour Haya et réunir autour de lui  ATT, AOK et GMT ?

Le Président sénégalais Macky Sall vient de donner une leçon d’humilité et de grandeur à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils