lundi 14 octobre 2019
Accueil | Société | Bientôt en grève pour désaccord avec le patronat: Banques, commerce et assurance

Bientôt en grève pour désaccord avec le patronat: Banques, commerce et assurance

A l’issue d’une as- selon les secrétaires nous dise la conduite semblée géné- généraux, Hamadoun à tenir » ; ont affirmé rale Bah du sYnaBeF et les deux cadres syndi-

extraordinaire, tenue le mercredi 2 octobre 2019, au siège de la Banque of africa-mali, le syndicat national des Banques et Éta- blissements Financiers (sYnaBeF) et la Fédé- ration nationale du Pétrole, commerce, assurances et Banques (FenPecaB) ont tapé du poing sur la table. Les deux mouvements décident de déposer un préavis de grève dès le mardi prochain. cela, si jamais ils ne trouvent pas d’accord avec le patronat sur les questions de re- tombées salariales.

Daouda sow de la FenPecaB, le but de l’assemblée générale est d’informer les membres de l’évolu- tion du cahier de do- léances. Il s’agit là de voir s’il y’a eu ou pas des avancées.

Les deux syndicalistes ont rappelé que deux procès-verbaux ont été signés en 2014 et 2019. Dans ces pro- cès-verbaux, il est in- diqué que les retombées sur salaires des travailleurs ma- liens sont de 20% en 2014, 19,5% en 2019 et 11% en 2021.

Ils diront que suivant

le protocole de 1994, dès que les retombées sont constatées à une revendication sala- riale d’un syndicat comme l’untm, c’est du devoir du secteur privé d’ouvrir les né- gociations avec les or-

ganisations syndi- cales. « nous avons entamé les négocia- tions depuis le 25 mars 2019. on espé- rait que depuis avril ou juin, on allait avoir droit à l’application de ces dispositions.

malheureusement cela n’a pas été le cas. De mars à nos jours, rien n’a été fait. nous étions donc obligés d’organiser cette as- semblée générale pour informer notre base, afin qu’elle

caux.
Par ailleurs, ils ont confié que certaines institutions de micro- finance comme caece- JIGIseme ont, en application des deux protocoles, en- tamé une augmenta- tion de 20% sur le salaire de base de ses employés.
alors, les orateurs es- timent qu’à l’issue de cette assemblée, c’est sur avis de leur base que les deux syn- dicats décident de dé- poser le préavis de grève du mardi 8 oc- tobre 2019.

Karidiatou Keïta LE DELIBERE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Lutte contre la corruption et l’arrestation de Bakary Togola: Les universitaires maliens se prononcent

  Votre journal s’est intéressé cette semaine à la question de la lutte contre la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils