samedi 2 juillet 2022
Accueil | International | Sommet du G5 Sahel : Le Président Macron de nouveau entre nos murs ce dimanche

Sommet du G5 Sahel : Le Président Macron de nouveau entre nos murs ce dimanche

A l’occasion du sommet du G5 Sahel qui va consacrer le lancement officiel de la force conjointe de ce groupe des cinq, le Président français sera, une fois encore, en terre malienne. Il est attendu le dimanche 2 juillet, cette fois-ci, à Bamako, dans le cadre de son 2e  déplacement au Mali, après le premier effectué à Gao, le 19 mai dernier, soit une semaine après son investiture.

A Bamako, le Président Macron va apporter une ultime onction à la force conjointe du Burkina-Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad. Après s’être battu au niveau du Conseil de Sécurité des Nations-Unies pour parvenir à obtenir un quitus à cette force du G5 Sahel, le Président Emmanuel Macron se doit de venir annoncer le soutien de son pays à cette armée de 5000 Hommes.  Cette armée, faut-il le rappeler, convenue depuis le mois de février à l’occasion d’un premier sommet tenu par les cinq pays concernés à Nouakchott, en Mauritanie, a déjà reçu plusieurs soutiens internationaux dont celui de l’Union Africaine, de l’Union Européenne qui a promis même de débloquer une enveloppe budgétaire de 50 millions d’euros.

«Le sommet de dimanche marquera une nouvelle étape avec le lancement effectif de cette force conjointe, qui pourra poursuivre les groupes terroristes de l’autre côté des frontières », note l’Elysée dans un communiqué publié hier jeudi.

Emmanuel Macron annoncera à cette occasion les modalités exactes du soutien de la France qui consistera surtout en équipements, mais pas en troupes supplémentaires pour Barkhane.

La France espère surtout par cette visite déclencher une dynamique internationale pour élargir le champ de soutiens. Elle compte, notamment, sur l’Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique, et espère aussi un «soutien concret» des Etats-Unis.

Katito WADADA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

MÉDIATION DE FAURE DANS LA CRISE MALI-CEDEAO: Le doute des analystes politiques togolais  

    À Bamako, les regards sont tournés vers Lomé où les autorités ont sollicité …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils