mercredi 22 septembre 2021
Accueil | Société | Sensibilisation sur la mission de stabilisation : la MINUSMA explique sa mission aux populations de Badalabougou

Sensibilisation sur la mission de stabilisation : la MINUSMA explique sa mission aux populations de Badalabougou

Le département de la Communication de la MINUSMA a animé deux séances de sensibilisation sur le mandat de la Mission les 19 et 21 novembre derniers dans les quartiers de Torokorobougou et de Badalabougou dans la commune V du district de Bamako.

L’objectif de ces séances de sensibilisation est de mieux faire comprendre aux populations le rôle et le travail de la MINUSMA. Lors de ces séances, l’accent a surtout été mis sur les nouvelles stratégies définies dans la résolution 2531 (2020) du Conseil de sécurité de l’ONU mandatant la Mission. En effet, dans cette résolution adoptée le 29 juin 2020, il a été demandé aux autorités maliennes de prendre rapidement des mesures pour protéger les civils, réduire la violence intercommunautaire et rétablir des relations pacifiques entre les communautés du centre du Mali.

À Torokorobougou comme à Badalabougou, Abdoul Salam Touré et Yves Daniel Adoum de l’Unité de sensibilisation communautaire de la MINUSMA, appuyés par la Commandante Djarmitta Damaris BAGAOU de la Force des Casques bleus, ont répondu aux questions du public. Celles-ci ont porté sur l’appui de la Mission à la restauration de l’autorité de l’État, son travail en matière de sécurité ainsi que les missions de bons offices dans la résolution des violences intercommunautaires. Le public a également voulu mieux comprendre les retards dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, ainsi que le rôle de la MINUSMA dans la lutte contre le terrorisme. Ces questions ont donné l’occasion à l’équipe de la MINUSMA d’expliquer les principales avancées dans la mise en œuvre de l’Accord avec par exemple le démarrage effectif du processus du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) et l’arrivée de l’Armée reconstituée dans la ville de Kidal entre autres. Au sujet de la lutte contre le terrorisme, la délégation a insisté sur le fait que cela ne fait pas partie du mandat confié à la Mission par le Conseil de Sécurité des Nations Unies. Elle relève plutôt des Forces Armées maliennes et des Forces internationales comme Barkhane ou encore de la Force du G5 Sahel, à laquelle la MINUSMA apporte un soutien logistique important.

Les deux activités de sensibilisation ont été organisées en collaboration avec le Conseil Communal de la Jeunesse du quartier Torokorobougou dans la commune V de Bamako et le projet Niaman Zéro (zéro déchet en bambara) qui est une initiative des jeunes du quartier Badalabougou.

MINUSMA

Titre de la rédaction

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Circulation alternée à Bamako: Un désastre sans fin pour les usagers !  

    La circulation alternée a débuté le 19 août 2019 durant le mois de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils