samedi 4 décembre 2021
Accueil | Education | Semaine du bachelier : La problématique du choix d’orientation après le Bac

Semaine du bachelier : La problématique du choix d’orientation après le Bac

Organisée par Fan’s Club Orange, la conférence de presse de lancement de la semaine du bachelier a eu lieu le vendredi 08 juillet 2016, au Musée National, sous le contrôle du Président de Fan’s Club Orange, Bouba Traoré.

La semaine du bachelier vise à trouver des solutions aux maux auxquels sont confrontés les élèves après leur admission au Baccalauréat. Elle se tient du 8 au 12 juin 2016, au Musée national. Plusieurs activités sont au programme: la nuit du bachelier ; des concerts géants ; une conférence-débat ; un atelier de formation ; un concours d’excellence ; une exposition artisanale et agricole ; un transfert de connaissances ; la projection de la finale de l’Euro 2016, entre autres.

Pour ce faire, la conférence inaugurale avait pour thème central: «Comment faire son choix d’orientation après le Bac ? ».

Selon le Professeur en marketing, Cheick Moctar Koné, le choix après le Bac est extrêmement important pour la réussite d’un Etudiant. Moctar Koné estime qu’il faut savoir ce qu’on veut. Il pense qu’il arrive parfois que les uns et les autres ne savent pas réellement ce qu’ils veulent. C’est à cet effet qu’il a félicité le Président de Fan’s Club Orange, Bouba Traoré, pour avoir initié cette rencontre d’une importance particulière pour les élèves et les étudiants maliens.

Pour la Présidente de l’Association des Jeunes pour la Citoyenneté Active et la Démocratie (AJCAD-Mali), Mme Adam Dicko, il est important de faire un bon choix après le Bac. Elle pense que ce choix nécessite une réflexion approfondie. D’après elle, il faut bien réfléchir pour ne pas perdre son temps pour rien. «  Il est important que les jeunes se dirigent vers l’entreprenariat afin d’apporter leur pierre angulaire au développement socio-économique de leurs communautés», conseilla-t-elle.

Selon N’Dé Diarra, Etudiant et auteur de quatre livres, beaucoup d’Etudiants échouent à cause de leur choix «erroné » après le Bac. Pour lui, à partir de son parcours, on doit pouvoir se faire une idée par rapport à son choix. Lui aussi estime que l’entreprenariat est important pour la jeunesse. A ses dires, une personne doit vivre son rêve pour réussir.

Pour Cheick Amallah Siby d’ECOBANK, ce n’est pas la qualité qui manque au Mali. Car, soutient-il, on peut bel et bien apprendre et réussir au Mali.

Quant au Promoteur de l’Université Ahmed Baba, Ousmane Dramé, le mauvais choix après le Bac contribue à l’échec de plusieurs Etudiants. «  Aujourd’hui, après le Bac au Mali, les Etudiants ont la chance de faire le choix entre 92 Instituts et Universités Privés, sans compter les Universités publiques», note-t-il. Et de reconnaître que cette initiative de Fan’s Club Orange permet aux uns et aux autres de faire un bon choix après le Bac. Il a conseillé aux parents de ne pas imposer leur choix aux Etudiants mais de tenir compte de leurs compétences à travers les différentes matières et/ou filières.

Oumar Diakité : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Création des  Universités à Gao, Sikasso et Tombouctou: Malgré la divergence d’opinions, Me Moutaga Tall se réjouit de la décision dont il est le précurseur 

    Lors d’un conseil de cabinet de la primature qui s’est déroulé le jeudi …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils