vendredi 25 juin 2021
Accueil | Important | La nouvelle question Kidaloise : DIAGOURAGA, le maître de la serie Nord du Mali s’y frotte

La nouvelle question Kidaloise : DIAGOURAGA, le maître de la serie Nord du Mali s’y frotte

La question Kidaloise. Le génie est-il dans la bataille avec la nomination de M. Diagouraga ?P eut-on parler de ‘’Compagnonnage’’ à ce poste ? C’est une série qui commence avec l’Ambassadeur Diagouraga et qui fera du politique, une fois dans la place, une matière intime entre petits faits vrais et interventions, dilemmes éthiques et emmerdes pragmatiques.

Diagouraga va-t-il inventer une méthode pour aider le processus des Accords de paix en panne ou avec des difficultés ? Sa nomination comme le Haut Représentant du Président de la République pour le suivi de la mise en œuvre de l’Accord file la métaphore. Quand on le rencontre, il est loin d’être aussi grand, il prend des rondeurs à cause de l’âge, mais il est requis pour le rôle de ‘’petit berger’’ pour ramener tout le monde sur le droit chemin de la parole donnée. Sa fiction de son savoir- faire est diffusée, on verra si son prochain exploit reste entrer pour la mission à lui confiée par le Président Kéïta. Les hommages qu’il reçoit tiennent en haleine. Récemment, voyez ceux à lui adressés par le Conseiller Spécial du Président IBK, l’Avocat Me Tapo. Dans les colons d’un confrère, il parle d’’’actes majeurs’’ accomplis pour la mise en œuvre des Accords de paix à travers cette nomination ( ?). Tout le monde reconnait les qualités, les compétences et nous allons dire le doigté du récipiendaire.

Le dossier Nord du Mali est le langage de son expérience

Diagouraga arrive sur un dossier ‘’chaud devant’’. Cette semaine, la complainte des actes terroristes continue à Ménaka, Gao, aux routiers. Ces grands bandits font les coups de feu comme ils respirent. Sur le dossier kidalois et ses déclinaisons sur le processus de mise en œuvre de l’Accord de paix et réconciliation nationale, Diagouraga aura à explorer un côté confus, ‘’brouillard’’ mais par beau temps comme on dit. La ville de Kidal n’a pas réussi pour le moment au Représentant de l’Etat malien. Elle risque d’être un caillou dans la chaussure du Haut Représentant. A lui d’appréhender ces Accords mais sans jamais dissocier la compromission de l’idéal. Ici, s’il a été conféré à d’autres serviteurs de l’Etat, mais ce sera toujours à son avantage. Avec son arrivée à cette charge, on éprouve un regain d’intérêt pour le politique. Il prend ici sa nouvelle fonction comme pour raconter sa propre histoire. Ce qui veut la relier à cette histoire kidaloise : Peut-on se frotter au pouvoir et rester fidèle à ce qu’on est ? Il est temps de remettre du temps, du rite, de la responsabilité, du savoir-faire et, donc, de la consistance autour de la mise en œuvre de ces Accords.

KONE : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Société d’État: Les DG et PDG dans la tourmente

C’est une ambiance électrique qui règne dans le cercle des  DG et PDG à la …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils