mardi 7 décembre 2021
Accueil | Sports | SASMA : Cap sur la préservation des acquis sportifs !

SASMA : Cap sur la préservation des acquis sportifs !

Lors de la cérémonie d’ouverture de la 3e  édition de SASMA, il y a eu, le 12 octobre 2016, une  conférence de presse dans le salon des sports de Bamako, sous le haut parrainage de l’Honorable Issiaka Sidibé, Président de l’Assemblée Nationale, en compagnie du Ministre des Spots et de nombreux partenaires.

Ce projet « Salon des sports du Mali » consiste, justement, à renforcer des acquis enregistrés au cours de ces dernières années dans le domaine des sports ; à accompagner toute initiative d’invention et d’innovation dans l’ensemble du secteur sportif.
En effet, ce projet servira d’un lieu de  «donner et de recevoir » entre les acteurs et tous ceux qui interviennent dans le secteur : les membres des associations et mouvements sportifs, les promoteurs des structures d’encadrement de jeunes sportifs, des équipementiers et partenaires du monde sportif. Cela, pendant trois jour d’échange et de concertations.
En marge du salon, il y aura une communication dont le thème  sera axé, cette année, sur les « Relations entre le gouvernement et les mouvements sportifs». Un thème qui sera débattu et animé par des spécialistes des crises naissantes dans le domaine des sports.
L’objectif du SASMA est de créer un cadre d’échanges et d’émulation entre tous les acteurs du secteur des sports autour de leur savoir faire.
Il y sera occasion de d’informer et de sensibiliser le grand public sportif sur le fonctionnement et l’existence des produits et structures des sports au Mali ; de promouvoir des centres et écoles de sports à l’échelle nationale ; de faire les produits et articles des sports ;  d’amener le maximum de personnes à s’intéresser à la pratique du sport ; …
En fait, la réalisation de ce projet aboutira aux résultats suivants: une tribune d’échanges des expériences entre les professionnels des secteurs des sports ; une large diffusion et une très bonne compréhension sur le fonctionnement des structures de sports, des centres de formation, des écoles et des salles de sports ; de donner une visibilité sur les compétences des équipementiers et prestataires de services en sports ;une réduction des problèmes d’ordre éthique autour des activités sportives  et  avoir un maximum d’adhérents à la culture de sport (toutes les disciplines confondues).

Korotoumou Diamoutené, Stagiaire : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Ligue des champions CAF: Après l’AS Sonabel, le stade malien affrontera le Horoya AC

  Le vendredi 17 septembre 2021, le stade malien de Bamako recevait l’AS Sonabel au …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils