mercredi 30 septembre 2020
Accueil | Société | RÉPARTITION ET GESTION DES INTRANTS AGRICOLES : Le GIDAIAM dénonce le clanisme du DFM du Ministère de l’Agriculture

RÉPARTITION ET GESTION DES INTRANTS AGRICOLES : Le GIDAIAM dénonce le clanisme du DFM du Ministère de l’Agriculture

En conférence de presse, le samedi 04 juillet 2020, à son siège à l’ACI 2000, le Président du Groupement des Importateurs et Distributeurs Agréés des Intrants Agricoles du Mali  GIDAIAM (27 sociétés de distribution d’intrants agricoles), M. Sinaly Bakaina Traoré a eu des dents dures contre le comportement corruptible de certains responsables de la Direction des Finances et du Matériel du Ministère de l’Agriculture, qui piétinent les vrais distributeurs agrées au profit des sociétés de distribution d’intrants de subvention fictives.

 

Entouré de ses camarades, le Président Sinaly a informé que le GIDAIAM est la première coalition autonome au Mali qui regroupe 27 entreprises individuelles et sociétés évoluant dans le domaine de l’agriculture et représentées dans toutes les zones agricoles du Mali sans exception. Conformément à la loi 04-038 du 05 août 2004 relative aux associations en République du Mali, le groupement détient un récépissé (no0912G-B), délivré par le Gouvernorat du District de Bamako depuis le 09 novembre 2016. Cependant, malgré son rôle indispensable dans la distribution des intrants subventionnés par l’Etat auprès des paysans depuis sa création et dans l’augmentation des rendements agricoles, le Groupement des Importateurs et Distributeurs Agréés des Intrants Agricoles du Mali s’est vu dépiauté du marché de fourniture d’intrants subventionnés au profit de 12 sociétés de légitimité douteuse.

 

‘’Selon des sources concordantes, ces sociétés retenues illégalement par la DFM du Ministère de l’Agriculture pour la distribuions des intrants de subvention de l’état n’ont aucunement d’expériences en la matière et d’autres serait des sociétés de transport, de vente de voiture et des mécaniciens’’, déplore le Président du groupement tout en faisant part de ses préoccupations suite à la politique entreprise par le gouvernement pour la campagne agricole 2020-2021. Pire, non seulement les 12 sociétés sont fictives, 5 d’entre eux sont pour une seule personne et 4 n’arrivent plus à faire le boulot.

À cet effet, le groupement a décidé de prendre en témoin, l’opinion nationale et internationale sur la mauvaise condition de désignation, de traitement et de sélection de dossier ; la mauvaise répartition et gestion des intrants agricoles subventionnés. D’ajouter que l’incompétence de certains dirigeants en charge de la question avec leurs corolaires, la non satisfaction des paysans et le mauvais rendement. Le Président estime que le groupement est composé des acteurs qui contribuent au développement de la nation. ‘’Nous ne connaissons que ce travail et nous sommes prêts à nous sacrifier afin que les paysans maliens puissent être satisfaits de la campagne qui est déjà en retard. Les trentaines de sociétés qui composent le groupement emploient aujourd’hui plus de 200 personnes, dont certains krachs déjà’’, a-t-il expliqué.

En conclusion, le Président Sinaly a informé que le Groupement des Importateurs et Distributeurs Agréés des Intrants Agricoles du Mali bénéficie du soutien des paysans de : San, Koutiala, Selingué et de l’Office du Niger.

 

Dognoume DIARRA

 

Malick Diancoumba

Voir aussi

Élection à la tête du CNPM  : Mamadou Sinsy Coulibaly accuse l’ORTM de “partialité’’ dans le traitement de l’information  

Après l’élection très controversée de Diadié Sankaré à la tête du Conseil national du patronat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils