jeudi 25 février 2021
Accueil | Société | RECRUTEMENT AU SEIN DE L’ARMEE MALIENNE : La transparence, la crédibilité au-dessus de tout

RECRUTEMENT AU SEIN DE L’ARMEE MALIENNE : La transparence, la crédibilité au-dessus de tout

La salle de conférence de la Direction de l’Information et des Relation Publique de l’Armée a servi de cadre le 9 Mai, pour une conférence de presse relative au recrutement de 2017. Un contingent de 5000 au sein des forces armées. Elle était animée par le Directeur de la DIRPA Colonel Diarran Koné.
Cette conférence de presse s’est tenue sous les consignes du ministre de la défense et des anciens combattants et cela en prélude à la proclamation du résultat de la 1ère phase.
L’objectif de cette conférence de presse était d’informer l’opinion nationale et internationale sur le processus de recrutement d’un contingent de 5000 personnes au sein des FAMAS lancé il y a de cela quelques jours.
Contrairement aux autres recrutements passées et à ce que le gens pensent. Cette année, le recrutement se fera sur la base de la transparence, de la crédibilité, de l’exclusivité et de la recevabilité.
Pour l’exclusivité du processus, la hiérarchie a décidé d’ouvrir et d’étendre le recrutement sur toutes les localités où cela est possible.
Le directeur de l’Information et des Relations Publique (DIRPA) Col Diarran Koné dira que le népotisme, le favoritisme, le clientélisme et autres sont bannis à jamais aujourd’hui. Les étapes du processus sont, l’examen des dossiers ; la proclamation du résultat de l’examen des dossiers ; la détermination des aptitudes et la sélection définitive pour la formation de base de commune. Selon le Col Koné, le service de recrutement a enregistré plus de 60 000 dossiers. Après l’étude des dossiers il ressort que seulement 9 273 répondent aux normes. Au regard de ces chiffres, nous constaterons que plus de 50000 dossiers sont jugés illégaux et rejeteés aux motifs suivants. Il y a eu deux types de fraudes, il s’agit de la fraude documentaire et la fraude identitaire. Dans ces registres l’on remarque que la carte NINA falsifiée, des âges ne correspondant pas, des filiations pas correctes, des numéros de carte Nina pas correctes, des cartes Nina appartenant à des sexes féminins détournées pour des sexes masculins et vice versa, etc.
Par rapport à la 1ère phase, les résultats seront proclamés dans les jours à venir et se feront à la radio Mali, au site www.fama.ml et aux centres des dépôts des dossiers.
Le Colonel Koné a précisé que, les candidats dont les dossiers seront retenus passeront par l’étape suivante à savoir, l’aptitude médicale, les visites corporelles, les examens approfondis et l’aptitude physique sportive.
Il soulignera que, tout se fera dans la transparence et que seuls, les candidats qui passeront par ces deux nouvelles phases seront appelés pour suivre la formation commune de base (FCB).
Par ailleurs, il a demandé une bonne collaboration et une bonne compréhension de la population par rapport aux nouvelles mesures de recrutement. L’armée ne recrutera plus de malade ni des recommandés des hauts gradés et politiques ; mais des vraies guerriers qui sont aptes et ont la volonté d’exercer ce métier pour le bonheur du pays.
Le Directeur de la DIRPA rappelle que, les candidats dont les dossiers seront rejetés peuvent demander vérification.
Boubacar Wagué LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

La Mystique de la soutane

La soutane est un signe de consécration à Dieu. Sa couleur noire est un signe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils