mardi 28 septembre 2021
Accueil | International | RDC : une application facilite l’accès aux soins

RDC : une application facilite l’accès aux soins

Comment se soigner urgemment lorsque l’on n’a pas les moyens d’aller à l’hôpital ?

Après 8 mois de travail, Bienvenu, jeune développeur congolais, a créé l’application Wiiqare, qui facilite l’accès rapide aux soins. Comment ? En facilitant le paiement des soins de santé à travers l’épargne et les crédits.

« Notre objectif est que tout le monde puisse avoir accès aux soins de santé. Quand tu te sens mal au lieu de rester à la maison directement, tu peux t’orienter dans un service sanitaire pour des soins appropriés parce que c’est ce qui se passe souvent, car dans notre communauté, lorsque quelqu’un est malade, il n’a pas de l’argent et il est obligé de rester à la maison », explique Bienvenu Zagabe.

L’application est déjà utilisée par plusieurs habitants de la ville de Goma, à l’est de la RDC. C’est le cas d’Odile, une trentenaire, ici en consultation avec ce médecin.

 » Quand je suis sortie de chez moi, je n’avais pas d’argent. J’ai donc utilisé l’application Wiiqare qui m’a facilité la tâche, pour que je puisse aller en consultation et bénéficier de soins rapidement, même sans argent sur moi. J’épargne petit à petit dans la carte et c’est ce qui m’aide à me faire soigner », explique la jeune femme.

Dans l’application WiiQare, l’on a accès aux hôpitaux et pharmacies disponibles pour payer facilement ses soins de santé. Dans cet hôpital, les médecins ne tarissent pas d’éloge sur cette application, eux qui se sentaient impuissants de voir des patients qui renoncent à être soignés faute d’argent.

Dans notre système de soins avec les malades que nous soignons nous voyons qu’il y a vraiment des difficultés pour l’accès aux soins pour la population et avec cette idée en tout cas nous avons été intéressé parce que nous sommes là pour prendre en charge et soigner la population », explique le Dr. Guylain Mvuama.

Seule difficulté : pour pouvoir utiliser l’application, il faudra disposer d’un smartphone avec accès à Internet. Pas sûr qu’une partie de la population de Goma puisse se le permettre, mais l’initiative est quand même bienvenue.

AFRICANEWS

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Le début de la fin de l’hégémonie Française au Mali.

Dominatrice, exploiteuse, paternaliste, frileuse, tous les qualificatifs sont bons pour désigner la France, qui dans …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils