jeudi 1 octobre 2020
Accueil | Société | Quelle ligne de conduite pour la transition : Le CNSP multiplie les rencontres 

Quelle ligne de conduite pour la transition : Le CNSP multiplie les rencontres 

La journée d’hier a été bien pour les responsables du comité national pour le salut du peuple CNSP. Après les conclusions de la CEDEAO sur le genre de transition à mettre en place, la junte multiplie les rencontres avec les forces vives de la nation pour leur avis. Selon certaines entités militaire ou civile, « le futur président de la transition doit être un Malien conscient du défi qui l’attend ».   

Cette rencontre avec les forces vives de la nation a commencé hier avec les centrales syndicales du Mali. La rencontre a lieu au camp Soundiata Keita de Kati.

Le CNSP a ensuite échangé avec le Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) et le haut conseil des Maliens de l’’extérieur. Selon ces derniers, « Peu importe, que la transition soit dirigée par un civil ou un militaire, les Maliens doivent se parler, s’entendre et regarder dans la même direction ».

Dans l’’après-midi, la junte a reçu le Conseil national des ordres professionnels du Mali (CNOPM). À l’’issue de cet échange, un membre du conseil a affirmé le soutien de l’organisation à la junte dans la démarche qu’elle mène pour un Mali nouveau. Cependant, ses responsables ont demandé à ce que la sécurité et la justice soient renforcées dans le pays. Et selon eux, « cette transition doit être une réussite », quelle que soit la personne qui va la mener.

Le CNSP a aussi rencontré le syndicat des enseignants signataires du 15 octobre 2016. Mais leurs échanges ont pris fin hier sans accord. Selon le porte-parole du syndicat, « leur mot d’ordre de grève reste en vigueur jusqu’à la satisfaction de leurs doléances ». Il faut rappeler que les enseignants sont en grève depuis le 17 août dernier avec rétention de note.  Ils demandent l’application de l’article 39 portants statuts du personnel enseignant. Les enseignants doivent rencontrer encore demain les militaires de la junte qui a mis fin au règne d’IBK le 18 août 2020.

Le comité national pour le salut du peuple a également échangé ce lundi avec les leaders religieux et des partis politiques.

Les rencontres avec le CNSP étaient en cours hier jusqu’en début de soirée et elles doivent continuer aujourd’hui mardi.

  1. Haidara

Malick Diancoumba

Voir aussi

Gouvernement de transition : le tambour bat à cœur ouvert

Le gouvernement de transition, décisif durant la période de 18 mois, sera bientôt formé pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils