lundi 16 mai 2022
Accueil | International | QUAND LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE EBRANLE LE MONDE ENTIER: Quelles pourraient être ses conséquences pour l’Afrique ?

QUAND LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE EBRANLE LE MONDE ENTIER: Quelles pourraient être ses conséquences pour l’Afrique ?

 

Le monde, éprouvé par la pandémie du COVID-19, alors qu’il n’a même pas fini de panser cette plaie, le voilà être confronté à une autre guerre, celle provoquée par les humains pour assouvir leurs desseins machiavéliques. La guerre Russo-Ukrainienne, pourtant évitable, ébranle le monde et nul ne peut dire jusqu’où ses conséquences peuvent nous conduire. La pauvre Afrique commence déjà a payé un prix fort, tant sur le plan social, politique qu’économique.  Les ressortissants africains en Ukraine comme en Russie deviennent des victimes expiatoires. Rien que les témoignages et vidéos montrant des africains maltraités et subissant toutes sortes d’atrocités et souvent victimes de leur couleur, il n’y a vraiment pas de doute que l’Afrique va encore payer un lourd tribut.  Le comportement inhumain et dégradant des agents de sécurité en dit long sur le mépris que certains blancs ont vis-à-vis des noirs. Les autorités des pays africains sont interpellées face à cette situation dégradante dont sont victimes leurs concitoyens. Quelles pourraient être les retombées néfastes de cette guerre idéologique entre l’EST et l’OUEST sur l’Afrique ?   

Le monde étant un seul village planétaire, il serait difficile qu’un conflit épargne un pays même s’il est de l’autre côté de la méditerranée. L’Afrique est géographiquement loin du théâtre du conflit, mais, elle n’en n’est pas moins proche, par ses liens historiques, politiques, économiques et même socioculturels avec tous les pays du monde. Les ressortissants africains, qu’ils soient étudiants, immigrés ou opérateurs économiques subissent aujourd’hui les affres de cette guerre qui leur a été imposée.

En effet, cette guerre pourrait rapidement avoir des impacts négatifs sur les africains, car ils sont les consommateurs sans modération de tout ce qui vient de l’Europe, d’Asie et d’Amérique, en vieux comme en neuf. A cela s’ajoute le retour en masse des étudiants et autres qui viendront grossir la longue liste des désœuvrés ce qui pourrait provoquer des remous sociaux. Cette guerre Russo-Ukrainienne ne va pas impacter seulement les étudiants et autres opérateurs économiques africains, mais elle jouera sur le cout de la vie qui deviendra insupportable avec l’augmentation du prix des matières premières, notamment le blé, le gaz et le pétrole dont la Russie et l’Ukraine sont les grands producteurs. Ces produits pourraient devenir des denrées rares donc inaccessibles et chers.  Pour rappel, le blé rentre dans la fabrication du pain et d’autres dérivés. Ces aliments sont tellement devenus indispensables que de nombreux africains ne peuvent pas s’en passer pour le petit déjeuner et le diner.  En effet, quand le blé viendra donc à manquer, les boulangeries, pâtisseries, et les consommateurs de pain et autres dérivés auront des ennuis. Cette guerre en Ukraine est à la fois si loin et si proche.

Les prix du gaz et du pétrole ont flambé en Europe et partout ailleurs ce qui va asphyxier l’économie mondiale en générale et celle de l’Afrique en particulier.

Sur le plan politique, cette guerre a révélé l’existence de deux blocs idéologiquement antagoniques, à savoir le bloc de l’Ouest et celui de l’Est. Les Etats-Unis et leurs alliés de l’OTAN forment le bloc de l’Ouest et ont longtemps régné sur le monde en affaiblissant la Russie. Cette dernière est la tête de proue du bloc de l’Est et entend prendre sa revanche sur l’histoire. C’est pourquoi, elle s’est attaquée à l’Ukraine qui est devenue l’une des portes d’entrée de l’OTAN en Russie.

Pour rappel en 2019, poutine avait affirmé urbi et orbi que : « les démocraties progressistes ont vécu donc il faut les neutraliser, rompre défensivement avec ces systèmes ». Cette affirmation s’emble être le début de la fin de l’hégémonie occidentale sur le monde.  La guerre contre l’Ukraine sans l’intervention de l’OTAN est une forfaiture de plus des Etats-Unis et leurs alliés et c’est la preuve de la montée en puissance du bloc de l’Est incarné par la Russie, la Chine et l’Iran.

En définitive, cette guerre dont les conséquences seront incommensurables, chamboulera l’ordre mondial car elle touchera à tous les fondements du monde.

 

Assitan DIAKITE L’ALTERNANCE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

INVASION RUSSE DE L’UKRAINE : L’UA sollicite un cessez-le-feu       

  Le président de l’Union Africaine (UA), Macky Sall, a eu à échanger au téléphone …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils