lundi 23 septembre 2019
Accueil | Société | Promesse de réhabilitation du CHU Gabriel Touré: Telles autorités, tel opérateur !

Promesse de réhabilitation du CHU Gabriel Touré: Telles autorités, tel opérateur !

La réhabilitation du  Centre Hospitalier Universitaire Gabriel Touré par l’entreprise ivoirienne SNEDAI traine depuis des mois, cela au grand dam des malades qui n’en peuvent plus.  Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, dépassé par le retard a convoqué le PDG, Adama Bictogo, Président dudit groupe pour constater personnellement le retard accusé. Au sortir de cette rencontre, l’Homme d’affaires a promis à la presse sa détermination à finir le chantier dans les prochains mois.

La souffrance des malades a atteint son comble, avec des morts et des évacuations forcées pour maque de salles et/ou d’appareils toujours en panne. Les travaux de réhabilitation trainent et les malades deviennent la principale victime de ce laxisme des autorités envers l’entreprise ivoirienne SNEDAI. Les travaux ont démarré depuis des mois et ceci dans une lenteur indescriptible. Ce qui limite les services administratifs dans ce centre. Arrivé récemment à la tête du Ministère de la Santé, Michel Hamala Sidibé, l’Homme au parcours exemplaire, a voulu mettre au clair ce dossier de réhabilitation. Ce qui vaut  son invitation au PDG de la SNEDAI Adama Bictogo. « Je vous invite dans les prochains mois à venir constater l’engagement pris devant le Peuple malien », a laissé entendre à la presse.

En effet, le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, a invité le patron de la SINEDAI à venir s’enquérir des problèmes liés au fonctionnement de l’Hôpital Gabriel Touré dont les travaux de réhabilitation sont à la charge de son entreprise. À l’issue de cet entretien, le patron du Groupe SNEDAI a tenté de rassurer le Peuple malien avec une promesse de livrer dans les prochains mois un Hôpital répondant aux standards internationaux digne d’une structure hospitalière de 3e référence.  «Je voudrais rassurer le Ministre Michel Hamala Sidibé, le Premier Ministre Boubou Cissé, les populations maliennes, la Direction de l’Hôpital, les travailleurs que je remercie pour leur patriotisme »,laissait-il entendre. Avant d’ajouter : «Je vous invite dans les prochains mois à venir constater l’engagement qui est pris devant le Peuple malien et le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, en faveur du CHU Gabriel Touré ». 

Moquerie ou promesse ?

Qu’est-ce qui a pu bloquer les travaux, entre temps, c’est la grande interrogation que personne n’arrive à comprendre dans la mesure où cette réhabilitation aurait coûté des milliards de francs CFA à l’État malien. On parle d’une quinzaine.  Et, depuis, les travaux traînent sans que personne ne lève le petit doigt pour rappeler l’entreprise à l’ordre afin de respecter ses engagements professionnels. Cette manière dénote du laxisme de l’Autorité que certaines personnes soupçonneraient d’avoir pris une part du gâteau dont le pacte obligerait le silence.

Aujourd’hui, une nouvelle tête dirige ce Département et voudrait par le cahier de charge soumis, relever le défi. Cette nouvelle promesse sera-telle respectée ou attendra-t-elle un autre Ministre pour achever les travaux ? Sinon dans une République où les Règles de gouvernance sont strictes, cette entreprise devra payer des amendes à l’État malien pour préjudices causés aux malades.

K. Komi LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Mouvements nocturnes à Bamako: Les soirées Balanin show énième fois interdites à Ouolofobougou

  Vu les tournures intempestives et violentes qu’épousent les soirées dites Balanin show organisées par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils