samedi 2 juillet 2022
Accueil | Société | Programme d’urgence sociale d’accès à l’énergie : Les populations de l’intérieur bientôt au même diapason que celles de Bamako

Programme d’urgence sociale d’accès à l’énergie : Les populations de l’intérieur bientôt au même diapason que celles de Bamako

Le ministre porte-parole du gouvernement, Abdel Karim Konaté, et ses collègues de l’Eau et de l’Energie, Malick Alhousseini, des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Oumar Hass Diallo, ont animé une conférence de presse, le mercredi 3 mai dernier, au Secrétariat Général du Gouvernement. Ils sont revenus sur deux décisions importantes prises en conseil des ministres, à savoir : l’électrification des chefs-lieux de cercle et le pèlerinage à la Mecque.
Cela est désormais devenu une tradition. Après chaque conseil des ministres, le gouvernement, par la voix de son porte-parole, Abdel Karim Konaté commentent les décisions importantes prises en conseil des ministres, concernant la vie de la nation.
Le mercredi dernier, le ministre du Commerce porte-parole du gouvernement, Abdel Karim Konaté, était accompagné pour la circonstance du ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini et son collègue des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Oumar Hass Diallo. Les deux ministres ont expliqué, chacun dans les domaines le concernant, les mesures prises en conseil des ministres. Ainsi, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, a expliqué aux journalistes le programme d’urgence sociale d’accès à l’énergie qui selon consistera à connecter les chefs-lieux de cercle au réseau électrique d’EDM SA, afin de rendre le coût de l’électricité plus accessible aux populations vivants hors de Bamako et des capitales régionales. Pour le ministre, Malick Alhousseini, ce programme d’urgence sociale d’accès à l’énergie est la promesse faite par le président de la République, IBK, lors de son adresse à la nation le 31 décembre 2016 de rendre accessible l’énergie et de l’eau à tous. Un vaste chantier qui s’étendra d’après le ministre Malick Alhousseini sur la période 2017-2020.
Il prévoit la réalisation de centrales solaires et de centrale hydriques pour développer l’électrification au niveau de l’ensemble du territoire national et rendre accessibles l’électricité aux les populations de l’intérieur.
Le coût de ce nouveau programme d’urgence sociale d’accès à l’énergie est estimé, selon lui, à environ à 450 milliards de nos francs.
Selon le ministre Malick Alhousseni, les avantages de ce vaste chantier sont énormes. Ce sera une réduction du prix du kwa de 250 F à 99 F dans les zones couvertes par les opérateurs privés, où l’EDM SA, prendra le relais. Ce sera aussi d’étendre le réseau d’éclairage public qui contribuera dit-il, à la sécurisation des personnes et de leurs biens.
Son collègue en charge des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Oumar Hass Diallo, a, à son tour, expliqué le décret d’approbation du marché de transport des pèlerins maliens et de leurs bagages vers les Lieux Saints de l’islam.
A cet effet, il a révélé que cette année, le marché a été attribué à la compagnie Egyptair/AMASER pour le transport des pèlerins de la filière gouvernementale pour un coût de 2 milliards 200 millions FCFA.
Selon le ministre des Affaires Religieuse et des Cultes, Thierrno Amadou Hass Diallo, le Mali a un cota 13 323 pèlerins cette année, soit une hausse de 48% par rapport à l’année dernière. Sur ce quota, le gouvernement a cédé 11 230 pèlerins aux agences de voyage privées regroupées au sein de 4 grandes associations.
Quant au frais du hadj, le ministre Diallo a révélé qu’il a été fixé à 2 370 000 FCFA, soit un des prix les plus bas de la sous-région.
Par Jean Joseph Konaté (stagiaire) LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

SÉCURITÉ ROUTIÈRE: Le port du casque obligatoire à partir du 15 août 

  Pour la sécurité des usagers de la route, le port du casque entrera en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils