mercredi 23 septembre 2020
Accueil | Société | PROGRAMME D’INSERTION PROFESSIONNELLE : 250 millions de FCFA pour financer l’insertion des personnes en situation de handicap

PROGRAMME D’INSERTION PROFESSIONNELLE : 250 millions de FCFA pour financer l’insertion des personnes en situation de handicap

À la faveur du lancement du programme d’appui aux personnes en situation de handicap, une cérémonie a rassemblé au CNPM, les membres de l’Agence nationale de l’Emploi (ANPE), ceux de la fédération  malienne des Associations des personnes en situation de handicap en présence du Secrétaire général du Ministères de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. C’était hier le 30 juin 2020.

La cérémonie a été présidée par M. Drissa GUINDO, secrétaire général du Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle en présence du  Directeur Général de l’ANPE  Ibrahim AG NOCK le Directeur général de l’ANPE, Mamadou Sinsy Coulibaly le Président du CNPM, On notait aussi la participation de Mme Djikinè HATOUMA GAKOU, la présidente de la FEMAPH (Fédération Malienne des Associations de Personnes Handicapée).

Dans son intervention, le DG de l’ANPE a expliqué les contours du programme d’appui aux personnes en situation handicap. L’ANPE a conclu avec le Fonds Renouvelables pour L’emploi (FARE) un accord de partenariat qui vise l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Le présent programme a une durée de 03 ans (2020 à 2023) est financé par l’ANPE à hauteur de 250.000.000 francs CFA, et va couvrir l’ensemble des régions du Mali. L’ANPE et FARE sont les maitres d’œuvre.

L’objectif est de donner une qualification aux personnes en situation de handicap, développer l’esprit d’entrepreneurial chez les personnes en situation handicap, accompagner le groupe cible pour la construction de leurs parcours professionnels, former et installer le groupe cible dans les métiers, financer les AGR, TPE et PME au profit des personnes en situation de handicap et de les apporter l’appui-conseil au bénéficiaire du programme.

De son côté, Mme Djikinè Hatouma Gakou, présidente de la FEMAPH, a estimé que c’est une bonne nouvelle pour eux les bénéficiaires de cet important programme. « Cet évènement ne se résume pas seulement à un acte de remise de chèque au Fonds Auto Renouvellement pour I ‘Emploi (FARE), mais il révèle d’une importance capitale pour l’intégration socioprofessionnelle de la personne vivant avec un handicap dans notre pays », a-t-elle laissé entendre. Ce programme est  la traduction de la Politique Nationale de l’Emploi qui intègre les personnes handicapées. Il permettra de mettre en place des actions de réinsertion socio-économique, des actions de développement de I’ Entrepreneuriat, aussi, aux personnes vivant avec handicap de mener une vie décente et digne, de s’affirmer en tant que membres à part entière de leur communauté respective.

Pour sa part, Drissa GUINDO, secrétaire général Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, représentant le ministre a fait savoir que  la prise en charge des groupes vulnérables et leur protection constitue des priorités pour le Gouvernement du Mali. C’est à ce titre qu’il faut saluer l’adoption par l’Assemblée Nationale, le 10 mai 2018, de la Loi de protection des personnes handicapées, qui constitue le couronnement de plusieurs années de combat de toutes les associations de personnes handicapées regroupées au sein de la Fédération Malienne des Associations des Personnes Handicapées (FEMAPH).

Pour lui, l’objectif du programme étant de faciliter leur employabilité, à ce titre, les prêts qui leur seront accordés sont remboursables afin de permettre aux autres demandeurs de bénéficier à leur tour des financements.

Le Président du CNPM, Mamadou Sinsy COULIBALY, parrain a expliqué que « ce programme vise à réduire l’exclusion de personnes vivant avec handicap dans notre système économique, qui est une nécessité surtout pour la cause dans notre pays et la base même de respect de la dignité humaine ». Selon le patron des patrons, il faut  œuvrer à construire ensemble une économique sociale solidaire qui  va prendre en charge toutes les couches sociales du Mali.

Bourama Kéïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

Edito : Assimi Goita et compagnons  rentreront-ils  par la grande porte de l’histoire ?

Le coup d’Etat du 18 Août 2020 est le quatrième d’une longue série  qui a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils