lundi 29 novembre 2021
Accueil | Société | Prise de court par le temps dans la construction du viaduc de Yirimadio: L’entreprise Razel encore à la recherche d’un bouc émissaire    

Prise de court par le temps dans la construction du viaduc de Yirimadio: L’entreprise Razel encore à la recherche d’un bouc émissaire    

 

Malgré les mises en garde du ministredes Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, le risque est aujourd’hui fort quant au respect du délai contractuel de mois consenti pour la fin des travaux de construction du viaduc de Yirimadio. L’entreprise Razel chargée des travaux, qui accuse un grand retard dans l’exécution des travaux, saute sur toutes occasions pour tenter de justifier ce retard.   

Lancés depuis septembre 2018, les travaux de construction du viaduc de Yirimadio sont en difficulté par rapport au respect du délai contractuel de 18 mois, comme annoncé dans le cahier de charges. En effet, il y a près de trois mois de cela, les travaux déjà exécutés par l’entreprise Razel étaient estimés à 86%. Et Mme le ministre des Transports et des Infrastructures, au cours d’une visite d’information sur l’état de réalisation du chantier, le 26 juillet 2021 avait mis en garde l’entreprise, l’invitant à tout mettre en œuvre en vue du respect du délai contractuel de 18 mois, d’ailleurs plusieurs fois revu. Par conséquent, Razel avait donné fin octobre comme date de fin des travaux. Mais, au regard de l’état d’avancement du chantier, tout porte à croire que l’entreprise fera une fausse promesse à Mme la ministre Madina Sissoko et au grand dam des usagers et des riverains qui souffrent énormément de la lenteur des travaux. Prise dans son propre piège, Razel s’est lancée aujourd’hui à la recherche d’un bouc émissaire. Elle se plaindrait encore (hier comme aujourd’hui) du comportement de certains riverains, qui la gêneraient dans l’exécution de sa mission de construction du viaduc de YirimadioElle pointe du doigt les vendeuses de fruits et les gros porteurs qui se sont pourtant éloignés des travaux. L’objectif du projet est le désenclavement intérieur et extérieur en vue de contribuer à la croissance économique de notre pays.

En effet, le projet comprend deux  sections et un viaduc.

La section I, qui concerne la réhabilitation totale de la route, part de la Tour de l’Afrique au Carrefour de Waraba Tchatcho sis à Yirimadio. Les travaux concernent la construction totale de la chaussée ; la construction d’une voie latérale entre le PK 1+900 et le PK 2+650, sur un linéaire de 750 mètres ; l’aménagement des aires de stationnement ; la construction des pistes cyclables ; l’aménagement des carrefours ; l’aménagement des trottoirs ; la construction des ouvrages hydrauliques et de drainage ; la mise en place de la signalisation horizontale et verticale.

Le profil en travers type proposé pour l’aménagement de la section 1 comprend entre autres une chaussée de 7,00 m de largeur pour chaque sens de circulation, une bande d’arrêt d’urgence de 2,50 m de largeur, une piste cyclable de part et d’autre des bandes d’arrêt d’urgence avec séparateurs de 1,50 m de largeur, des trottoirs de part et d’autre de 2,00 m de largeur et des caniveaux de drainage extérieurs couverts par endroits. La plateforme présente une largeur totale de 33,50 m en dehors des dispositifs de drainage longitudinal.

Quant à la section II, elle porte sur l’aménagement en 2X2 voies de cette route combien importante pour relier les populations des deux rives du fleuve Niger à l’intérieur de Bamako.

Sur ce tronçon important pour le trafic routier à Bamako, les travaux qui ont démarré depuis le 15 septembre dernier concernent la construction d’une chaussée neuve de doublement y compris des bandes cyclables, l’aménagement des carrefours, des trottoirs, ainsi que la construction des ouvrages hydrauliques et de drainage.

Zeid KEÏTA  LE COMBAT

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

  TRAFIC DE DROGUES : L’OCS saisit 33,90 kg de cocaïne d’une valeur d’environ environ 1 milliard CFA

    L’Office central des stupéfiants (OCS) a saisi 33,90 kg de cocaïne pure et …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils