mercredi 19 janvier 2022
Accueil | Société | Pour vol de motos en série : Cheick Oumar Coulibaly dit ‘’Tchèkissè’’ arrêté par la BIJ

Pour vol de motos en série : Cheick Oumar Coulibaly dit ‘’Tchèkissè’’ arrêté par la BIJ

Après avoir fait plusieurs victimes, Cheick Oumar Coulibaly alias ‘’Tchèkissè’’, braqueur longtemps fiché, mais jamais inquiété fut arrêté le 16 mai dernier à Niéréla, par l’inspecteur principal de police, Mohamed Haïdara, Chef B.R de la Brigade d’Investigations Judiciaires (BIJ) et son équipe.
Agé d’une vingtaine d’années, résidant au quartier très populaire de Niaréla, Cheick Oumar Coulibaly alias ‘’Tchékissè’’ (Guerrier), se faisait passer pour un électricien, dans son entourage. Alors que la réalité était toute autre. Car l’homme avait un autre métier qu’il lui a d’ailleurs valu son surnom de guerrier ‘’Tchèkissè’’ au sein du Gang où il opérait. Loin de son entourage, Cheick et les autres membres de son gang s’adonnaient à des scènes de braquage à main armée, pour dépouiller les paisibles citoyens de leur moto et autres types de biens. Et ils ont déjà fait plusieurs victimes à travers la ville de Bamako.
Gaillardement auréolé de son sobriquet ’’Tchékissè’’, et tristement célèbre de ses innombrables forfaits commis, Cheick Oumar Coulibaly a eu la malchance de croiser le chemin des limiers de la BIJ. Qui l’ont cueilli à froid à Niaréla, non loin du cimetière, le 16 mai dernier, avec une moto ‘’Jakarta’’ volée. Interpellé par l’inspecteur principal de police, Mohamed Haïdara, chef B.R de la BIJ et ses éléments, au cours de son interrogatoire, ‘’Tchèkissè’’ a fait preuve de sa bravoure pour révéler les noms des autres membres du gang. Dont un certain ‘’Abou’’ et un autre connu sous le sobriquet ‘’Jamais’’, qui sont toujours recherchés par la police. Quant aux deux autres receleurs à qui ils vendaient les motos volées. ‘’Martial’’ et Abdoulaye Danté. Ils ne devraient plus durer dans leur cachette. D’ailleurs, le nommé Abdoulaye Danté a été arrêté et l’autre est toujours recherché. Et la police compte sur la franche collaboration des populations pour les mettre hors d’état de nuire.
Abel Sangaré LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Embargo: Les autorités maliennes ont-elles les moyens de résister longtemps ?

    Le quatrième sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement  de la CEDEAO …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils