mercredi 8 décembre 2021
Accueil | International | Pour violations brutales des droits de l’homme internationalement reconnues: Washington suspend les avantages commerciaux accordés au Mali, la Guinée et l’Éthiopie  

Pour violations brutales des droits de l’homme internationalement reconnues: Washington suspend les avantages commerciaux accordés au Mali, la Guinée et l’Éthiopie  

 

 

L’Éthiopie, la Guinée et le Mali devraient dans quelques semaines perdre leurs accès au marché américain. La Maison Blanche a l’intention de retirer ces trois pays de la liste des bénéficiaires de l’Agoa, la loi américaine pour la croissance et les opportunités africaines.  

 

C’est dans une lettre au Congrès que Joe Biden avertit les parlementaires américains de son intention d’exclure l’Éthiopie, la Guinée et le Mali de l’Agoa. Pour l’Éthiopie, où la rébellion au Tigré est sévèrement réprimée dans le sang, le président américain dénonce des violations brutales des droits de l’homme internationalement reconnues. En ce qui concerne la Guinée, il est reproché aux autorités de Conakry de ne pas garantir l’État de droit et le pluralisme politique. L’absence de pluralisme et de respect de l’État de droit est également évoquée pour le cas du Mali, qui ne s’occupe pas, selon la Maison Blanche, des violations des droits de l’homme sur son territoire. À cela s’ajoute également pour les autorités de Bamako le non-respect des droits des travailleurs internationalement reconnus.

C’est que l’Agoa est une loi qui régit les relations commerciales entre les pays africains bénéficiaires et les États-Unis. Son but est de soutenir l’économie des pays africains en leur facilitant l’accès au marché américain s’ils suivent les principes de l’économie libérale.

La liste des pays bénéficiaires est révisée tous les ans et l’Éthiopie, la Guinée et le Mali doivent en être exclus le premier janvier prochain. Mais la Maison Blanche précise qu’elle va continuer à évaluer les éventuels progrès faits sur ces sujets de préoccupation.

Bourama Keïta  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Guinée : Le colonel Doumbouya dit «non» au médiateur de la CEDEAO    

  Le dernier sommet des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils