lundi 16 mai 2022
Accueil | Economies | POUR AUGMENTATION DU PRIX DES DENRÉE: La Dgcc ferme des centaines de boutiques

POUR AUGMENTATION DU PRIX DES DENRÉE: La Dgcc ferme des centaines de boutiques

 

Depuis l’annonce des sanctions de la CEDEAO) et l’UEMOA contre le Mali, la direction générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence (DGCC) poursuit son travail et sa mission de contrôle sur le terrain.

La fermeture des frontières avec les États membres  de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la Communauté économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a fortement secoué les marchés maliens, surtout par rapport à l’augmentation des prix de certains produits de première nécessité.

C’est pourquoi les autorités de la transition ont, dans ces derniers temps, multiplié des démarches afin que l’approvisionnement du marché malien se passe au mieux. Depuis, la DGCC, à travers le ministère du Commerce, met les bouchées doubles pour que le prix des produits de première nécessité ne flambe pas pour le bonheur des populations.

De ce fait, elle déploie des agents sur le terrain afin de s’assurer que les prix établis par les autorités en charge du domaine ne soient pas violés. Selon la direction générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence, un peu plus de 2000 points de vente visités à ce jour et des centaines de procès-verbaux (PV) ont été dressés à l’encontre de plusieurs contrevenants.

« En effet, la direction précise que l’objectif de cette mission de contrôle est de stabiliser les prix et lutter efficacement contre les pratiques commerciales frauduleuses en cette période de sacrifice commun. C’est pourquoi les agents de la direction utilisent des identités d’emprunt. Par le truchement de personnes neutres, ils effectuent des achats comme n’importe quel consommateur pour tester le comportement des commerçants du marché », peut-on lire sur la page Facebook de la structure.

Elle estime que cela est très utile pour vérifier l’information qui est donnée par le vendeur au consommateur.

Moriba DIAWARA LE COMBAT

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

BANCONI: Un jeune poignarde son oncle à mort !  

Un jeune excité par la drogue a, le samedi dernier, poignardé son oncle avec le …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils