vendredi 22 octobre 2021
Accueil | Société | Pôle économique et financier: Vers une nouvelle réforme judiciaire !  

Pôle économique et financier: Vers une nouvelle réforme judiciaire !  

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Mamadou Kassogué, a annoncé la mixtion de différentes cellules d’enquêtes pour la bonne démarche de ses activités sur le dossier du détournement de deniers publics et de la délinquance financière.

Dans le cadre de la deuxième édition des journées d’échanges entre presse et justice, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a expliqué les nouveaux textes pris pour la bonne marche de la justice dans une courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Il a, à l’entame de son propos, fait un rappel historique : « Auparavant, quand on parlait du pôle, ça se limitait au Procureur, le Juge d’instruction et ses substituts. De nos jours, la nouvelle loi qui a été prise permettra  aux Juges du siège, le Centre d’Accusation, le parti général, la Cour d’Appel, la Cour d’Assises de s’ajouter au pôle pour juger les dossiers économiques et financiers afin de faciliter les activités. A l’en croire, ceux qu’ont détourné les deniers publics, la nouvelle loi permettra aux Juges de saisir leurs biens dès une enquête préliminaire. Il a pris l’exemple suivant : « Si quelqu’un détourne 100.000.000 FCFA, lorsque cette somme n’est pas en sa disposition, on peut lui saisir ou retirer la valeur de l’argent détourné par d’autres manières, c’est-à-dire que même si la dite somme n’est de l’argent volé ou détourné ». Pour lui, cela facilitera le travail et permettra à l’Etat de récupérer ce qui lui a été volé ou détourné. Ensuite, M. KASSOGUE  a estimé qu’ « il y a beaucoup de personnes qui, auparavant, détournaient l’argent de l’Etat. Elles rentraient en prison, sortaient et récupéraient leurs biens intacts. Mais, aujourd’hui, si tu prends, la loi récupère même si cela n’est pas le cas de vol.» Pour clore, le ministre de tutelle de la Justice et des Droits de l’Homme, Mamadou KASSOGUE, a dit que « la journée était juste pour vous dire que les nouveaux textes pris vont aider la justice pour lutter efficacement contre la corruption, le détournement de deniers publics, la délinquance financière et l’enrichissement illicite. Donc, les journées prévues vont continuer, on ne va pas arrêter ça, des nouveaux thèmes seront également pris afin de travailler et informer les auditeurs sur la démarche de la justice. Ce qu’on vous demande, s’adressant à la presse, la justice reste ouverte pour toutes les informations fiables à tout moment. »

Lassana Sow LE COMBAT

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Prise de court par le temps dans la construction du viaduc de Yirimadio: L’entreprise Razel encore à la recherche d’un bouc émissaire    

  Malgré les mises en garde du ministredes Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils