lundi 25 octobre 2021
Accueil | Politique | Face au duo Assimi – Choguel: Macron condamné à remplir le tonneau des Danaïdes ?

Face au duo Assimi – Choguel: Macron condamné à remplir le tonneau des Danaïdes ?

 

Des tensions règnent entre Paris et Bamako depuis le discours prononcé par le Premier ministre, chef du gouvernement, Dr. Choguel Kokalla Maïga, aux Nations-Unies le samedi, 25 septembre dernier. Accusé d’abandonner en plein vol le Mali, le président Emmanuel Macron va-t-il agir à se faire condamner pour remplir le tonneau des Danaïdes ?

Violents et durs propos à l’endroit du Premier ministre malien, Dr. Choguel Kokalla Maïga, ainsi qu’à l’endroit de l’ensemble du peuple malien ! Macron ne digère pas les vérités développées par Choguel Maïga. Le président français a, à cet effet, provoqué une crise ou une tension diplomatique entre le Mali et la France en qualifiant de ‘’honte’’ le discours du Premier ministre malien. C’est pourquo,i ce 05 octobre 2021, Abdoulaye Diop, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a convoqué l’ambassadeur de France suite à ces propos jugés ‘’inamicaux et désobligeants’’ de Macron sur les institutions de la République du Mali. Le ministre a signifié au diplomate l’indignation et la désapprobation du gouvernement du Mali et élevé une vive protestation contre ‘’ces propos regrettables qui sont de nature à nuire au développement de relations amicales entre nations’’, peut-on lire dans le communiqué rendu public sur les réseaux sociaux par le ministère. Le président français a incité à une certaine tension. Autant dire qu’il serait en train de menacer les autorités du Mali pour avoir pris un engagement à défendre les intérêts de notre nation. D’où ce questionnement : Emmanuel Macron créerait-il, pour lui, les conditions de remplir le tonneau des Danaïdes ? Tâche énorme, en tout cas pour la France, de vouloir contrôler tout de notre côté. Avec l’esprit colon, elle veut maîtriser tout dans ce pays. Pour quelle raison si ce n’est pour des intérêts sordides qu’elle veut sauvegarder. La présence des militaires français au Mali aurait tout autre objectif que celui de la défense et la sécurité du territoire malien ; d’où l’indignation suscitée par l’intervention fort argumentée du Premier ministre, Dr. Choguel Kokalla Maïga, à la tribune des Nations-Unies. Macron a l’air d’être sûr de lui-même. Mais il  pourra difficilement triompher du duo Assimi – Choguel. Le peuple est derrière les autorités de la transition. Macron se trompe quand il affirme que « Sans la France, il n’y aurait plus de gouvernement du Mali. Les terroristes auraient pris le contrôle de Bamako et tout le pays. »

Moriba DIAWARA

 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Lutte contre le terrorisme: La force Barkhane neutralise Nasser al-Tergui, chef du GSIM dans le Gourma  

    L’information a été donnée hier jeudi 21 octobre 2021, par l’état-major de l’armée …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils