lundi 17 mai 2021
Accueil | Société | Parcelles litigieuses : La mairie de la commune III à couteaux avec le maire de Dogoduma

Parcelles litigieuses : La mairie de la commune III à couteaux avec le maire de Dogoduma

L’assemblée générale de l’association Djiguiya s’est tenue dans les locaux de son siège en commune III du District. C’était sous la houlette de M.Sidy Lamine Dembélé, président de l’association en présence des membres et sympathisants et un parterre de journalistes. C’était le samedi 11 Juin 2016.

Dans son discours préliminaire le président Sidy Lamine Dembélé a fixé les objectifs que son association s’est donnés depuis sa création en ces termes : «Contribuer au développement de la politique du logement au Mali ; -Aider tous les membres à retrouver leur parcelle de Samé et extension ; -Défendre les intérêts de tous ses membres ; -Etre membre des différentes  commissions pour l’identification des parcelles de samé ; -Permettre la cohésion entre tous les acteurs possédants des parcelles (CUH et Notification) de la commune  III ; -Connaître le fonctionnement du cabinet du géomètre ; -Créer l’esprit de solidarité, d’entente et d’entraide entre tous les membres de l’association ».

C’est après que le président Sidy Lamine Dembélé a décrit l’objet de cette assemblée nationale en disant : « En fait il s’agit d’un litige foncier qui nous oppose au Maire de la commune de Dogoduma dans le cercle de Kati. Nos parcelles à usage d’habitation attribuées par la Mairie de la commune III et ses géomètres depuis 2008 jusqu’à 2015… Ces terrains qui ont une dimension de 20m sur 10m ont été réattribués par le Maire de Dogoduma et des géomètres non inscrit à l’ordre des géomètres du Mali à d’autres bénéficiaires. Après plusieurs démarches effectuées auprès de ce Maire, il est resté sourd à nos requêtes. Notre démarche nous a conduits devant la commission de l’habitat de l’Assemblée Nationale qui nous a renvoyés auprès du ministère de l’administration territoriale. Le conseiller qui nous a reçus était  étonné de cette décision du Maire ». Ce conseiller a dit : «nous avons à notre possession de la loi 97-020 attribuant les deux quartiers ( SirakoroDufing et Koulouniko) à la commune III du district de Bamako.

Nous avons également le document sur le statut particulier du District de Bamako qui détermine les limites de Bamako. Malgré tout et malgré que certains des membres ont construit leur domaine, la Mairie de Dogoduma s’est entêtée à vendre, avec la complicité de certains de Sanako-Farako et Diagoni, ces dites parcelles».

Donc vue tous ces faits, la Mairie de la commune III a intenté un procès contre le Maire de Dogoduma et ses complices le lundi 26 octobre 2015 au tribunal de 1ère instance de la commune III après plusieurs démarches au niveau de Kati.

« Nous espérons que tout le droit sera dit à ce procès afin que nos membres puissent rentrer en possession de leurs terrains hypothéqués par  le Maire de Dogoduma. Mesdames et messieurs de la presse nous comptons sur vos plumes et micros pour nous aider.

Abdoulaye Faman Coulibaly

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Rencontre gouvernement et Syndicats de l’Éducation: La crise scolaire est-elle évitable ?

Les syndicats de l’éducation nationale, signataires du 15 octobre 2016, ont rencontré le gouvernement, notamment …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils