mardi 20 octobre 2020
Accueil | Société | Orange-Mali : Le DGA et trois autres cadres limogés !

Orange-Mali : Le DGA et trois autres cadres limogés !

La note est tombée comme un couperet le week end dernier au niveau de la direction générale de la société Orange Mali. Celle du directeur général, relative à la fin des fonctions du directeur général adjoint (le jeudi 30 mars) et de trois autres cadres dont le directeur technique, un informaticien et le directeur des achats, M. Malick Diakité (le vendredi 31 mars).
Cette décision a surpris plus d’un et fait l’objet de nombreuses spéculations depuis le wek end dernier.
Concernant le limogeage du directeur général adjoint Monsieur Lamine Seydou TRAORE, nommé seulement le 22 avril 2016, à savoir, moins d’un an, à la place de Ousmane Boly TRAORE, nommé Directeur Général Adjoint de Orange Guinée, une cause est évoquée par plusieurs sources. Celle relative, à la candidature de ce dernier pour le poste du directeur général de l’AMRTP (Autorité Malienne de Régulation des Télécommunications et des Postes). D’aucuns avancent d’autres raisons, relatives à des incompatibilités avec ses fonctions.
Cependant pour les trois autres agents limogés, une seule raison revient dans les conversations. Notamment la gérance par eux des sociétés fictives prestataires à Orange Mali.
En tout état de cause, même si la direction d’Orange-Mali, n’a pas encore dévoilé les motifs du licenciement de ces quatre cadres, il reste évident que cet opérateur global de télécommunication traverse de périodes difficiles ces derniers temps dans notre pays. Notamment sa filiale d’opérateur de monnaie électronique de transfert d’argent, Orange-Money, indexée par des revendeurs de cartes de recharges de vol. Mais aussi, interdite d’opérer au-delà du continent par la BCEAO.
D’ailleurs, depuis la semaine dernière Orange-Money pour sauver les meubles, peut être, a procédé à l’augmentation légère de ses tarifs de transfert d’argent.
Les voyants, à défaut d’être au rouge, sont en orange, pouvait-on dire ainsi du coté d’Orange-Mali.
LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

CRISE AU CONSEIL NATIONAL DU PATRONAT DU MALI : Le premier défi judiciaire de la transition

Le Mali est,  depuis le 18 Août 2020  date de la prise du pouvoir par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils