lundi 14 octobre 2019
Accueil | Sports | Nouvelle dynamique dans le partenariat Etat-Femafoot: Le Ministre Touré pose les jalons avec Mamoutou Touré ‘’Bavieux’’ 

Nouvelle dynamique dans le partenariat Etat-Femafoot: Le Ministre Touré pose les jalons avec Mamoutou Touré ‘’Bavieux’’ 

 

Lundi 9 septembre dans l’après-midi, soit quelques heures après sa prise de fonction à la tête de la Fédération Malienne de Football, Mamoutou Touré ‘’Bavieux’’ a tenu à se rendre avec l’ensemble de son bureau dans les locaux du Ministère de la Jeunesse et des Sports pour remercier le ministre Arouna Modibo Touré de son concours particulier dans la décrispation de la crise du football malien.

« Des anciens présidents de la République, des anciens ministres, des chefs coutumiers et religieux, des sages personnes ont tous tenté d’amener de l’apaisement au sein de la famille du football, mais en vain. Dieu, dans sa grandeur infinie, un matin vous propulsa à la tête de ce département. Comme pour venir dire aux acteurs du football, je vous envoie un messie pour trouver une solution » tel a été le propos introductif du nouveau président de Malifoot à l’endroit du ministre Arouna Modibo Touré. Qui selon lui, aussitôt nommé, a entamé des démarches auprès des acteurs du football pour essayer de les réconcilier dans un premier temps. Une démarche aussi qui s’était avérée aussi très difficile. « Et arriva le fameux 15 juin. Cette date qui a marqué tous les esprits dans notre pays. Je me rappelle encore en chemise, vous êtes arrivé en courant au stade du 26 mars pour venir mettre tout ce que vous connaissiez afin que nous nous retrouvions. Dieu faisant bien les choses, nous nous sommes retrouvés. Et l’effet qui planait sur le Mali par rapport à la suspension est resté derrière nous. Ce jour à aujourd’hui, vous n’avez ménagé aucun effort pour qu’un comité exécutif puisse être mis en place très rapidement, avant la fin du mandat du Conor » a rappelé Bavieux Touré. Cela sans manquer de reconnaître que personne ne croyait à cette hypothèse à l’époque.

« Quand vous êtes arrivé à réconcilier tout ce beau monde, les acteurs du football malien se sont retrouvés et ont mis en place un nouveau comité exécutif. Que par la grâce de Dieu j’en assume la présidence » renchérit le président de la FMF avant de situer le contexte de sa visite dans la ligne droite d’une tradition toujours respectée par un nouveau comité exécutif de la FMF avant sa prise de fonction.

Cependant, selon lui-même, celui de ce lundi 9 revêt un cachet particulier. Cela au regard du concours particulier de l’actuel tenant du portefeuille de la Jeunesse et des Sports pour que ce jour soit. Ce qui fera dire à Mamoutou Touré ceci : « en dépit de votre jeune âge vous avez su gérer la crise du football malien ». Dans la même foulée il a chargé le ministre Touré de transmettre aux plus hautes autorités, ses remerciements.

La famille du football réconciliée sous le leadership d’AMT !

« Je sais que l’incompréhension a atteint un tel niveau que les gens pensaient qu’on n’allait pas se retrouver. Donc soyez notre voix auprès des plus hautes autorités pour dire que la famille du football s’est réconciliée sous votre leadership pour nous ouvrir un lendemain meilleur » a déclaré le président de la FMF. Et comme pour lever tout équivoque sur la bravoure personnelle du ministre Arouna Modibo Touré, il dit : « Que les uns et les autres comprennent que si nous sommes là, c’est en grande partie grâce à vous ». Et d’ajouter que, lors de sa communication avec le président de la FIFA, il lui ai dit que si l’on doit remercier quelqu’un aujourd’hui au Mali c’est le jeune ministre des Sports. Qui a tout fait pour que l’on puisse sortir de cette crise.

« Tout en vous présentant toutes nos excuses par ce que, par moment des propos désobligeants ont été tenus, par moment, des gens du football n’avaient pas compris votre démarche. Aujourd’hui en tant que premiers responsables, nous nous confondons en excuse et nous vous assurons. Inchalah avec l’accompagnement de tous, la crise sera et restera derrière nous» a conclu Mamoutou Touré dit ‘’Bavieux’’ avant de procéder à la présentation des membres du nouveau comité exécutif qui l’ont accompagné lors de cette visite

Une crise gérée et résolue par des Maliens entre eux !

Après avoir souhaité la bienvenue au président de la Femafoot et aux membres de sa délégation, le ministre Arouna Modibo Touré, sans autre forme de procès est entré au vif du sujet.

« Beaucoup de gens ne savent pas ce qui s’est passé durant cette période. J’ai été énormément surpris par la capacité d’écoute des uns et des autres » a -t-il témoigné à ses hôtes du jour. Cela tout en signifiant que le jour, où il été nommé à la tête de ce département, le mot sport était vraiment ce qui l’importait le plus au détriment de la Jeunesse, à cause de la crise du football, qui était un événement que tout le monde voudrait qu’on en termine.

A l’endroit du tout nouveau président de la FMF, le ministre Touré a reconnu son intransigeance et sa capacité d’écoute, dignes d’un ainé envers son cadet. «  Dès les premiers jours vous m’avez facilité la tâche »,a declaré le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Par rapport à la gestion de la crise du football malien qui représentait une épine dorsale pour lui, le Ministre avait bien un objectif.

« Le premier objectif était d’arriver à ces élections. On a eu beaucoup de débats. Mais dans le strict respect et surtout dans la compréhension. Je me rappelle même quand mon grand-frère Sekouba m’appelait pour hurler, je lui disais grand-frère, l’issue heureuse ce serait les élections. Voilà aujourd’hui à travers les urnes, le monde du football malien s’est réconcilié, s’est retrouvé » a dit le Ministre Touré. Avant de décliner son deuxième objectif en ces termes : « il fallait que l’Etat joue son impartialité. Si moi en tant que premier responsable du département j’avais fauté, j’avais joué au petit malin, on en serait pas là ».

Par la suite, en toute modestie, il affirme que le soir du 15 juin  n’est pas son œuvre à lui seul. « Tout le monde était fatigué, je suis arrivé sur le ring au moment où chacun voulait jeter l’éponge. C’était ça le secret ! » dévoile-t-il.

Selon lui, au-delà de toutes les spéculations et autres interprétations : « on s’est tout simplement retrouvé entre Maliens, on a réglé notre problème pour ensuite aviser les autres. C’était ça la victoire de tout un pays ».

Par rapport aux autres étapes, il dira que ce sont tous les acteurs du football, qui l’avait aidé pour qu’on arrive là. Même à la veille des élections, lorsqu’ il y avait des tensions fortes il affirme avoir dit à l’actuel président de la FMF que seules les urnes  vont départager les différents protagonistes.

« Donc, moi j’étais serein et je pense que ça été une élection paisible, transparente et sécurisée. Ce qui est bien de noter est le fait que vous avez laissé beaucoup de choses pour la cause de l’apaisement. Quand je dis vous ce n’est pas seulement le comité exécutif élu, il s’agit de tous les acteurs au processus. C’est dans cette compréhension que tout s’est bien passé ».

La récréation est terminée, dixit le Ministre Touré !

« Vous avez eu une victoire indiscutable. Quand on m’a dit que Monsieur Touré est sorti vainqueur, je l’ai appelé moi-même pour le féliciter. Ce, tout en lui demandant d’ouvrir les bras, que ce qu’il a fait était grand. Par ce qu’il a promis aux autres de travailler ensemble comme en famille. C’est ça le Mali ! » a témoigné le ministre Arouna Modibo Touré. Et de poursuivre qu’ il connait  bien le président de la FMF, c’est un homme de poigne. « Je sais qu’avec fermeté et modération, il saura gérer certaines situations au profit de nous tous et du Mali » affirme-t-il.

Dans la même veine, il dira ne douter nullement des capacités du nouveau comité exécutif à relever les défis. Un comité, dit-il, avec des membres cosmopolites, des cadres pluridisciplinaires, des grands hommes de droit, des officiers de l’armée et des connaisseurs du football.

« Notre football a assez souffert. Il est temps que le Mali ramène plus de trophées qu’auparavant. Car nous avons sportivement ce qu’il faut, vous devez, désormais nous aider à atteindre cet objectif ».

En tout cas pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports a donné l’assurance sur l’accompagnement de son département.

Occasion pour lui de rappeler qu’aujourd’hui l’Etat a décidé de mettre tout ce qu’il faut comme moyen à la disposition des équipes sportives pour qu’il y ait des résultats. De ce fait, lui en tant que chef du département de tutelle doit  épauler les fédérations sportives. «  Si vous n’êtes pas épaulés cela veut dire que tout le travail qu’on a eu à faire depuis le 15 juin à aujourd’hui aura été fait légèrement. Or certains ne savent pas. Nous avons passé des nuits blanches pour arriver à ce stade » a rappelé le Ministre Touré. Avant de déclarer à ses hôtes du jour que : « personne n’entravera votre mandat. Vous allez accomplir votre mandat dans la plénitude de vos capacités et l’Etat vous accompagnera. Il faut qu’on se dise quelque chose : la récréation est terminée ».

Mariam Sissoko LE SURSAUT 

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Sport: Orange-Mali célèbre les équipes nationales du Basket 

La saison sportive 2019 a été celle des grands  records pour la Fédération Malienne de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils