vendredi 1 juillet 2022
Accueil | Société | MOBILISATION CONTRE LA VIE CHÈRE DU VENDREDI PROCHAIN: Le Front populaire annonce sa non-participation

MOBILISATION CONTRE LA VIE CHÈRE DU VENDREDI PROCHAIN: Le Front populaire annonce sa non-participation

 

 

Le Front populaire contre la vie ne prendra pas part à la mobilisation contre la vie chère de ce vendredi. L’information a été donnée à travers un communiqué de la présidente du Front, Mariam Koné. 

C’est le Front populaire contre la vie qui a été le premier mouvement sorti dans les rues pour dénoncer, au Mali. Du début jusqu’à maintenant, les politiques n’ont jamais pris cette affaire au sérieux, raison pour laquelle le Front populaire ne veut pas se mêler à leur rassemblement.

Le panier de la ménagère ne supporte plus les prix des produits de première nécessité. Le Front populaire contre la vie chère, majoritairement composé de femmes, se bat pour que les autorités puissent l’entendre. Il a déjà fait plusieurs sit-in, des conférences de presse et des marches pacifiques pour dénoncer la vie chère. Cette lutte n’a pas débuté aujourd’hui, raison pour laquelle il se désengage de la sortie du vendredi 10 juin 2022 au Boulevard de l’indépendance.

Pour la présidente du Front populaire contre la vie chère, pour le rassemblement de ce vendredi, les forces politiques et autres groupements ont boycotté cette lutte au détriment des populations qui meurent  à petit feu à cause de l’inflation. ‘’Nous n’avons été associés ni de près ni de loin à ce rassemblement du 10 juin. Le Front populaire contre la vie chère en tant que front de veille sur le prix des denrées de première nécessité s’est battu tout seul sans aucune des forces vives de la nation’’, a-t-elle affirmé. Elle a ajouté que le Front populaire contre la vie chère est à pied d’œuvre pour proposer un document-cadre contre la vie chère qu’il va soumettre au Gouvernement afin de soulager les populations.

Toujours selon la présidente, si toutefois cette proposition n’est pas prise en compte, le Front compte prendre d’assaut les rues de Bamako et des régions. ‘’ Nous avons fait cette lutte contre la vie chère au vu et au su de ces forces vives de la nation qui nous ont ignorés, donc nous n’allons laisser personne instrumentaliser les pauvres populations pour une lutte aussi noble’’, a-t-elle éclairci. De son avis, personne ne va profiter de la pauvreté des Maliens pour se faire  une opulence. ‘’ Nous, Front  populaire contre la vie chère, nous ne nous reconnaissons pas dans ce rassemblement dit des forces vives de la nation’’, a-t-elle dit.

Les forces vives de la nation ne sont-elles pas en bourre pour démarrer la lutte contre la vie chère ? De toute façon, cela fait des années, des braves composants du Front populaire contre la vie ont commencé en solo cette lutte noble. Les politiques sont-ils crédibles dans ce combat contre la vie chère ? Pourquoi prendre tout ce temps pour parler d’une telle sortie contre la flambée du prix des produits de première nécessité ? Les hommes politiques n’ont jamais marché réellement contre le phénomène. Veulent-ils une fois de plus manipuler les pauvres populations ? Le temps nous en dira plus !

D SANOGO LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

La société Yattassaye-Fils SARL victime de certains agents véreux et concurrents indélicats

  Depuis quelque temps, des informations diffamatoires sont publiées sur une vraie fausse affaire dite …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils