mercredi 30 septembre 2020
Accueil | Société | Message de Dr. Cissé Ramata Sissoko au parti RPM : ‘’ Notre objectif doit être de tourner la page IBK et non celle du RPM ‘’

Message de Dr. Cissé Ramata Sissoko au parti RPM : ‘’ Notre objectif doit être de tourner la page IBK et non celle du RPM ‘’

La compatriote malienne vivant à Atlanta aux États-Unis d’Amérique a adressé un message au parti RPM, suite à la rencontre entre IBK et le M5 pour une voie de sortie de crise politique au Mali. C’était hier lundi 6 juillet 2020 .

Dans son message adressé à ses partisans du parti RPM, notre compatriote malienne vivant à Atlanta aux États-Unis d’Amérique a rappelé que le M5 a montré sa bonne foi en acceptant de répondre à l’invitation du président Ibrahim Boubacar Keita pour discuter et trouver une voie de sortie à la crise politique au Mali. Les leaders du mouvement ont accepté de le rencontrer pour lui donner une occasion solennelle de répondre à la volonté du peuple malien.
Selon ses dires, le renvoi de la délégation du M5 par IBK vers la majorité présidentielle, est un manque de respect non seulement pour les membres du M5, mais aussi un mépris et un manque de considération pour le peuple malien et pour le RPM.
Elle a rappelé que : « quand il est venu au pouvoir, il a déclaré publiquement qu’il n’a pas été élu par le RPM, mais par le peuple malien et que son pouvoir ne sera pas un partage de gâteau. Pourtant il a partagé le gâteau avec sa famille. Pire encore, il a confirmé qu’il n’a pas de compte à rendre au parti, mais au Peuple. Aujourd’hui, ce peuple lui demande de répondre à son appel. Le peuple a besoin de cette réponse aujourd’hui ».
Pour elle, pendant 10 ans, IBK s’est servi du RPM pour être aux affaires depuis les campagnes de 2002, de 2007 jusqu’aux campagnes de 2012 qui l’ont porté au pouvoir en 2013.
Aussi, pendant 7 ans, il s’est servi du RPM. Il n’a respecté aucune recommandation de ce parti ou de la majorité présidentielle et a continué à les piétiner en complicité avec ses enfants.
Ensuite, il a nommé ses ministres sans consulter le RPM et a mis les membres du bureau national du parti devant les faits accomplis.
« Aucun Premier Ministre n’a été le choix du RPM. Il a nommé tous ses Premiers ministres sans aucune considération pour le RPM qui l’a porté au sommet de l’État. Il a désigné l’actuel président de l’AN contre la volonté du RPM et contre les recommandations du comité exécutif du parti. Même le membre du parti qui s’est battu pour avoir 5 députés RPM à l’assemblée n’a pas été épargné. Il a été trahi par IBK et sa famille. Cela est une honte et une humiliation pour tout le RPM. IBK cherche à jeter les sales casseroles de sa gestion catastrophique du pays sur le parti. Ce président est aujourd’hui entièrement seul et désespéré et vient de commettre un acte antipatriotique en rejetant la main tendue du M5», a-t-elle laissé entendre.
Elle a souligné que le RPM a été publiquement humilié pendant 7 ans, pour cela : « Il est temps aujourd’hui que les membres du parti dénoncent publiquement la gestion catastrophique d’IBK sinon l’histoire les jugera. En tant que membre du RPM, le bilan de ces 7 ans n’est pas notre bilan, mais celui d’IKB. Pendant 7 ans il a géré le Mali avec sa famille comme il l’a voulu et aujourd’hui il veut remettre les casseroles sales au RPM. Voyez-vous, vous-même, est-ce logique? Non, cela n’est pas un acte responsable et les dignes partisans du RPM ne vont pas laisser passer. Si tu as géré le pays seul, alors il est temps que tu ramasses les casseroles seul. Le RPM ne pourra pas répondre à cet appel puisqu’il n’est pas coupable de la gestion du pays ».
« Je lance un appel à tous mes camarades du RPM afin de se démarquer d’IBK. Ce président doit se mettre debout et répondre au peuple qui l’a élu, comme il l’a lui-même dit et que tout le RPM se mette aux côtés des Maliens. Ce n’est pas le RPM qui doit laver la vaisselle, mais lui et sa famille qui ont profité du pouvoir pendant 7 ans pour détruire le pays. Ils ont voyagé à travers le monde, ils ont dormi dans les meilleurs hôtels de luxe, fêté des anniversaires et sucé le sang des Maliens pendant 7 ans. Ça suffit. Le peuple demande sa démission et le RPM doit se joindre au M5 pour demander cette démission », a-t-elle déclaré.
À l’en croire, notre objectif doit être de tourner la page IBK et non celle du RPM qui regorge toujours d’hommes et de femmes dignes, compétents et intègres qui pourront servir le Mali.
Avant de poursuivre que : « le M5 n’est pas en guerre contre le RPM, mais contre la gestion de l’homme IBK qui a mis le parti dans une très mauvaise posture. La nécessité pour le RPM de ne pas répondre sur la demande d’IBK n’est pas pour punir IBK en tant que personne, mais pour répondre à l’appel des Maliens, pour l’avenir du Mali, pour qu’il soit retenu dans l’histoire comme le parti qui a sauvé le Mali. L’histoire jugera notre parti si nous laissons passer cette opportunité de se rallier à la volonté du peuple ».
D’ajouter que : d’ailleurs IBK préparait un complot contre le parti pour sa famille et allait éventuellement écarter les membres fondateurs du parti.
Pour terminer, elle a invité les uns et les autres à concentrer nos énergies et notre temps à soutenir le M5 qui réclame le changement au Mali, dont la démission pure et simple du président, qui va en parfaite harmonie avec les objectifs du RPM.
Aïssétou Cissé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Gouvernement de transition : le tambour bat à cœur ouvert

Le gouvernement de transition, décisif durant la période de 18 mois, sera bientôt formé pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils